Borduas heureux à l'idée de représenter la LHJAAAQ

« C'est comme une surprise à Noël parce que... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

« C'est comme une surprise à Noël parce que je ne m'étais jamais même demandé si j'allais être invité ou non. C'est un bonus. Un beau bonus », a expliqué Maxime Borduas.

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Maxime Borduas a un petit côté spontané particulièrement charmant. Quand on lui a demandé s'il avait été surpris d'avoir été invité à participer au tournoi de la Coupe de l'Est du Canada, il a répondu : « Oui, surtout que je ne surveille pas ça, ces affaires-là ! »

N'empêche que le numéro 64 des Inouk n'a pas volé son billet et il le sait. Après tout, il montre 16 buts et 27 points en 16 matchs, des chiffres plutôt impressionnants.

« C'est sûr que je suis content, a-t-il dit avant la séance d'entraînement de jeudi. C'est un bel honneur, c'est une belle récompense. En fait, c'est comme une surprise à Noël parce que je ne m'étais jamais même demandé si j'allais être invité ou non. C'est un bonus. Un beau bonus. »

Borduas sera le seul joueur des Inouk à Cornwall du 14 au 16 novembre. L'équipe de la Ligue junior AAA sera dirigée par Pierre Petroni, du Collège Français. Les Cobras de Terrebonne auront cinq représentants et Longueuil, trois. Ce qui est normal compte tenu du succès des deux clubs en question.

« C'est la première fois que je représente ma ligue en carrière. J'ai déjà participé au match des étoiles de la Ligue de hockey préparatoire scolaire (LHPS), mais c'est tout. C'est le genre d'événement qui apporte une belle visibilité. Je vais faire de mon mieux. »

Borduas est satisfait de son début de saison. Et il veut que ça continue.

« Je l'ai déjà dit, il faut que je produise pour être utile à mon équipe. Je n'ai pas d'objectifs, je ne me dis pas que je dois marquer 35 ou 40 buts, mais il faut que je la mette dedans et que je génère de l'attaque. C'est mon travail. »

Clairement, il est constant sur la glace... et dans son discours.

Le retour des Panthères

Les Panthères de Saint-Jérôme (10-8-1) sont attendus au centre sportif Léonard-Grondin vendredi soir. Nathan Ward-Raymond devrait être devant le filet des Inouk (10-5-1).

Il y a plein de cas incertains, si on se fie à l'entraîneur Patrick Gosselin : ainsi Kevin Cloutier, Yamy Girard, Édouard Michaud et Gabriel Tremblay soignent tous des blessures mineures. Charles-Antoine Jolin, de retour du Sud, pourrait avoir la chance de réintégrer l'alignement.

« On a affronté les Panthères deux fois depuis le début de la saison (défaite en bris d'égalité à Saint-Jérôme et victoire à Granby) et ça a toujours été des matchs très serrés, a souligné Gosselin. On s'attend encore à la même chose. »

Gosselin a par ailleurs apprécié les propos de son directeur général, qui a affirmé cette semaine dans La Voix de l'Est être très satisfait du travail de son coach.

« Je travaille fort », a-t-il commenté.

Brousseau à l'honneur

Le défenseur Jacob Brousseau a été nommé recrue défensive par excellence du mois d'octobre dans la LHJAAAQ. En huit matchs, il a amassé sept points.

« Jacob s'améliore constamment, a mentionné Patrick Gosselin. On lui demande de garder les choses simples et il réussit bien les petites choses qu'un défenseur doit faire pour être efficace. J'aime sa progression. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer