David Lapierre franchit une autre étape

Clairement, c'est un gros vote de confiance qui... (Alain Bellier, tirée de Facebook)

Agrandir

Clairement, c'est un gros vote de confiance qui est accordé à David Lapierre par les Huskies de Rouyn-Noranda.

Alain Bellier, tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) David Lapierre était le grand patron derrière le banc des Huskies de Rouyn-Noranda mardi soir alors que les Voltigeurs- de Drummondville étaient les visiteurs en Abitibi.

Lapierre dirigera aussi les Huskies vendredi, face aux Mooseheads d'Halifax, et samedi, face aux Olympiques de Gatineau­, à chaque fois à Rouyn. 

Le directeur général et entraîneur en chef Gilles Bouchard a ainsi confié les rênes au Granbyen puisqu'il est parti faire du recrutement au Défi mondial des moins de 17 ans, qui est présenté à Sault-Sainte-Marie, en Ontario.

Lapierre arrive à peine dans la LHJMQ, lui qui a été nommé adjoint au coach Bouchard au mois d'août. Clairement, c'est un gros vote de confiance qui lui a été accordé.

« Je suis content, je suis excité, mais je ne suis pas nerveux !, a lancé l'ex-pilote des Inouk, quelques heures avant son premier match en tant qu'entraîneur en chef dans la LHJMQ. J'ai hâte, car je suis prêt. Et j'apprécie énormément que Gilles me fasse confiance de cette façon. »

« On a une belle équipe »

Après 15 matchs, les Huskies dominaient la section Ouest de la LHJMQ avec un dossier de 11 victoires, trois défaites et une défaite en tirs de barrage. Ils connaissent encore une excellente saison après avoir remporté la Coupe du président le printemps dernier.

« On s'en tire bien malgré quelques blessures qui nous ont compliqué la tâche, a repris Lapierre. On a une belle équipe et les gars sont dédiés à la cause. »

Lapierre file toujours le parfait bonheur au pays des Huskies. Ça s'entend dans sa voix. « C'est une belle organisation. Je suis entouré de plein de bonnes personnes et de personnes compétentes. Et la LHJMQ, c'est gros, c'est une mini-Ligue nationale. »

En fait, Lapierre a toutes les raisons de sourire par les temps qui courent. Après avoir appris que sa conjointe Véronique était enceinte, le couple a appris qu'il attendait des jumeaux. Les naissances sont prévues à la fin mars.

« Je sens que ma vie est en train de changer... pour le mieux », a-t-il dit avant d'aller préparer son plan de match pour contrer les Voltigeurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer