Revers des Maroons

Christopher Saurette a été expulsé de la rencontre... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Christopher Saurette a été expulsé de la rencontre après son deuxième combat de la soirée.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Waterloo) Les Maroons de Waterloo étaient en quête d'une quatrième victoire consécutive samedi soir devant les 553 spectateurs réunis à l'aréna Jacques-Chagnon, mais le BigFoot de St-Léonard-d'Aston est venu gâcher la fête en leur infligeant un revers de 6-3.

« On a joué un bon match. On a probablement été la meilleure équipe sur la patinoire, mais ils ont vraiment été opportunistes et Lamontagne (gardien du BigFoot) a de nouveau fait un petit miracle pour St-Léonard », a résumé le coach des Maroons, Michel Deschamps.

Waterloo a dû jouer un peu de hockey de rattrapage après avoir vu les champions en titre se doter d'une avance de 2-0. Des buts de Jason Crack et Alexandre Coulombe en deuxième période ont permis aux Maroons de créer l'égalité, mais celle-ci n'a pas duré longtemps.

À 16 h 48 du deuxième vingt, Maxime Gervais a porté la marque à 3-2 en faveur du BigFoot grâce à un tir qui a échappé à Olivier Laliberté. 

En milieu de troisième période, Marc-Olivier Brouillard a ensuite ramené tout le monde à la case départ en inscrivant son premier filet de la saison lors d'un désavantage numérique.

Les joueurs du BigFoot ont cependant achevé les Waterlois en fin de match en y allant d'une poussée de trois buts sans riposte. 

Leur dernier filet a été inscrit dans un filet désert.

Lamontagne s'illustre

Laliberté a repoussé 29 lancers tandis que Vincent Lamontagne a fait face à un barrage de 54 tirs devant la cage du BigFoot. Son excellent taux d'efficacité de 0,9444 a d'ailleurs valu à Lamontagne la première étoile du match.

Waterloo et St-Léonard-d'Aston ont développé une petite rivalité depuis leur affrontement en finale de la Ligue de hockey senior de la Mauricie l'an dernier et les esprits se sont aussi échauffés à quelques reprises samedi. Pas moins de six batailles ont éclaté durant le match, dont deux remportées par Christopher Saurette face à Cédrik Fafard, ce qui a mené à son expulsion- du match.

S'il a salué l'énergie amenée par Saurette lors du match, Deschamps s'en est pris au travail des arbitres qui ont donné six supériorités numériques au BigFoot contre seulement trois aux Maroons. « C'est dommage de perdre, mais au moins ce n'était pas une mauvaise performance de notre part. On est sorti fort, mais ça n'a pas tourné en notre faveur », a résumé Deschamps.

Ayant gagné 8-7 en fusillade vendredi dernier face au Turmel de Lac-Mégantic, les Maroons se retrouvent présentement au 6e rang du classement régulier de la LHSAM en vertu d'une fiche de 3-4-0. 

Ils disputeront à nouveau deux matchs le week-end prochain. Ils rendront d'abord visite au Bellemare de Louiseville (4-3-0) vendredi avant d'accueillir le Wild de Windsor samedi à 19 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer