Massey-Vanier rêve d'aller jusqu'au bout

Les Gouverneurs juvéniles ont remporté six de leurs... (Fournie par Alain «Spike» Tardif)

Agrandir

Les Gouverneurs juvéniles ont remporté six de leurs huit matchs en saison régulière.

Fournie par Alain «Spike» Tardif

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Cowansville) « On a une belle équipe. On a du talent et les jeunes ont une bonne attitude. On peut rêver d'aller jusqu'au bout. »

David Tétreault est l'entraîneur en chef des Gouverneurs (car il faut maintenant les appeler ainsi) du football juvénile de Massey-Vanier, qui affrontent les Grenadiers de l'école secondaire Louis-Philippe-Paré de Châteauguay vendredi soir à Cowansville en demi-finale du circuit montérégien du RSEQ, division 2 B. Et il a clairement foi en son équipe, qui a remporté six de ses huit matchs en saison régulière. 

« Honnêtement, on aurait pu avoir une saison parfaite, explique Tétreault. Les deux matchs que nous avons perdus, nous les avons échappés par notre faute. Mais nous avons appris de ces deux défaites et il y a des erreurs que nous ne répéterons pas. »

Quand on lui demande de nous parler des points forts de son équipe, le vétéran homme de football s'emballe quand il est question de son unité défensive. 

« Notre défensive n'a accordé aucun point au cours des trois derniers matchs. Les seuls points accordés l'ont été alors que nous étions en situation d'unités spéciales. Le secondeur Olivier Lusigan et le maraudeur Charles-Antoine Franklyn sont les meneurs en défensive. »

Un duo d'impact

À l'attaque, les Gouverneurs misent sur le duo formé de Mathieu De Kinder et Yann Reynolds, qui est redoutable. 

« Mathieu a un bon bras, il dirige bien son attaque, alors que Yann doit avoir une moyenne de 150 verges au sol par match. Les deux ont un très bon sens du football. »

Selon Tétreault, les Gouverneurs devront être prêts face aux Grenadiers (5-2 en saison régulière), une équipe qu'ils ont vaincue 22-8 à la fin du mois dernier à Cowansville. 

« C'est une équipe solide, capable de jouer du bon football. Mais si on fait ce que nous avons à faire, nous allons gagner. »

Les Élites en séries aussi

Une seule autre équipe juvénile de la région participe aux séries éliminatoires, soit les Élites du Collège Mont-Sacré-Coeur, qui évoluent au football à huit contre huit. 

Les Granbyens (fiche de 5-1 en saison régulière) ont rendez-vous vendredi soir au parc Jean-Yves-Phaneuf avec les Cavaliers de l'école secondaire Mitchell-Montcalm (2-6) en demi-finale de la division 2B du circuit des Cantons-de-l'Est. 

Les formations des écoles Jean-Jacques-Bertrand de Farnham (3-4) et J.-H.-Leclerc de Granby (1-6) n'ont pas réussi à se classer pour la « vraie saison ». 

Les cadets de J.-H. Leclerc (2-6) ne sont pas parvenus non plus à se qualifier pour les séries, mais les benjamins (4-2), eux, vont lutter pour les grands honneurs. 

Les équipes du Mont-Sacré-Coeur (4-2), de l'école P.-G.-Ostiguy de Saint-Césaire (4-2), de Massey-Vanier (3-3) et même de Jean-Jacques-Bertrand (malgré une fiche de 0-6) participent toutes aux séries au niveau cadet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer