Pas de match revanche, dit Gosselin

Patrick Gosselin est d'avis qu'il est trop tôt... (Julie Catudal, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Patrick Gosselin est d'avis qu'il est trop tôt pour affirmer que Longueuil et Terrebonne sont dans une classe à part.

Julie Catudal, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Il y a deux semaines, les Inouk se sont inclinés 5-4 à domicile face au Collège Français, une des deux grandes puissances de la Ligue de hockey junior AAA avec les Cobras de Terrebonne. Granbyens et Longueuillois se retrouvent vendredi soir, cette fois au Colisée Jean-Béliveau, mais ne comptez pas sur Patrick Gosselin pour parler d'un match revanche.

« C'est un gros affrontement, un affrontement contre une excellente équipe, mais nous ne sommes pas en séries et ce n'est pas un match revanche, lance l'entraîneur. Par contre, on a appris une couple d'affaires de la rencontre d'il y a deux semaines et on va travailler en conséquence. » 

Ce que les Inouk ont appris, c'est que les patineurs du Collège Français sont très rapides. Gosselin n'a pas affirmé qu'il fallait les ralentir, mais il a dit que ses joueurs devront négocier avec la vitesse de leurs adversaires. 

« On devra jouer un bon match, c'est clair. Mais on est capable de tenir tête au Collège Français. Après tout, on a perdu par un seul but à la maison il y a deux semaines. Avec un peu de chance, on aurait pu gagner. » 

Par ailleurs, Gosselin trouve qu'il est un peu tôt pour prétendre que Longueuil (13-1) et Terrebonne (14-1) sont dans une classe à part. 

« La saison est encore jeune. Lorsqu'on sera rendu aux Fêtes, on pourra identifier une vraie tendance, d'après moi. Le Canadien a commencé la saison avec neuf victoires la saison dernière et il n'a pas fait les séries... » 

Lemay devant le filet ? 

Jimmy Lemay est de retour de son séjour dans la LHJMQ et il sera fort probablement devant le filet des Inouk à Longueuil. Du moins, Patrick Gosselin jonglait sérieusement avec cette possibilité jeudi. 

Avec l'Océanic de Rimouki, Lemay a été envoyé dans la mêlée trois fois et a conservé une fiche d'une victoire et une défaite. Il affiche une moyenne de buts alloués de 3,79. 

Pour le reste, l'entraîneur ne savait trop à quoi allait ressembler son alignement. 

Blessé, Joachim Vachon est un cas incertain alors que Charles-Antoine Jolin doit revenir de ses vacances dans le Sud dans les prochaines heures. 

Les Inouk (9-4-1) ont remporté leurs trois derniers matchs et disputeront à Longueuil leur deuxième d'une série de trois matchs sur la route. Ils seront à Montréal-Est dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer