Un vide comblé à Acton Vale

Le Trackvale a remporté deux de ses six... (fournie par le Trackvale)

Agrandir

Le Trackvale a remporté deux de ses six premiers matchs. Derrière le banc, David Morin s'assure que son équipe progresse.

fournie par le Trackvale

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Acton Vale) « Il manquait quelque chose à Acton. L'arrivée du hockey senior a clairement comblé un vide. » Le président et directeur général du Trackvale, Érik Archambault, est satisfait de l'engouement suscité par son équipe à Acton Vale.

Ainsi, le club n'a jamais attiré moins de 200 spectateurs jusqu'ici, allant jusqu'à accueillir 350 amateurs lors de son premier match présenté à domicile. 

« Acton est une ville de hockey, on le savait, explique celui qui a obtenu une franchise de la Ligue senior A Richelieu en compagnie de Maxime Bell-Savoie. On offre un produit de qualité et, avec des billets qui coûtent un maximum de 5 $, ça devient une belle sortie familiale. Même si on ne parle pas de chiffres d'assistance incroyables, c'est davantage qu'on s'attendait. Et clairement, le meilleur est à venir. »

Dimanche après-midi, le Trackvale recevra les Loups de Saint-Gabriel-de-Brandon lors d'un match qui clôturera les festivités du week-end d'ouverture du hockey mineur d'Acton Vale. Une belle foule est attendue.

« On est proches du hockey mineur, reprend Archambault. Il y a beaucoup de jeunes à nos matchs (les 13 ans et moins sont admis gratuitement) et c'est une clientèle dont on veut prendre soin. L'autre jour, y'a un p'tit gars qui est venu me voir et qui m'a dit : "Moi, j'aimerais ça jouer pour le Trackvale un jour ! " »

Le Trackvale compte aussi une dizaine de joueurs de la région d'Acton dans son alignement, ce qui est certainement un plus quand vient le temps de susciter l'intérêt des gens du coin. 

Les nouveaux règlements de la Ligue Richelieu, qui favorisent davantage le jeu robuste, aident aussi à mousser l'intérêt. Mais du côté du Trackvale, on a hâte au jour où les bagarres seront permises. On parle quand même de hockey senior ici... 

Une équipe compétitive 

Le Trackvale a une fiche de deux victoires, trois défaites et une défaite en prolongation. De façon générale, Érik Archambault aime ce qu'il voit de son équipe. 

« Notre équipe est compétitive et a une chance de gagner à chaque match, dit-il. David Morin fait un excellent travail derrière le banc et on sent déjà qu'il y a une progression depuis le début de la saison. Je pense qu'on s'en va à la bonne place. »

Le Valois Anthony Demers (quatre buts et sept points), un ancien de la Ligue junior AAA et du hockey collégial, est le meilleur marqueur du Trackvale jusqu'ici. David Lizotte (un ancien des Inouk et d'ailleurs dans la LHJAAAQ ainsi que de la Ligue nord-américaine) et Jean-Christophe Gauthier (un autre ancien des Inouk, de la LHJMQ et du hockey européen) forment quant à eux la paire de joueurs de « calibre supérieur » de l'équipe d'expansion. 

Daniel Guay-Mullin, qui n'était plus heureux avec les Maroons de la Ligue senior de la Mauricie, s'est aussi joint au Trackvale. 

« Plusieurs pensaient que nous aurions du mal à recruter des joueurs, mais ce n'est pas le cas. Et une fois chez nous, les gars se plaisent. Honnêtement, les choses vont plutôt bien », conclut Érik Archambault, qui touche du bois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer