Domination des Maroons face au Mécanarc

Jonathan Bouchard (no 19) a récolté un tour... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Jonathan Bouchard (no 19) a récolté un tour du chapeau à la Gordie Howe (un but, une aide, une bataille) vendredi face au Mécanarc de Donnacona.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Waterloo) Les Maroons de Waterloo n'ont fait qu'une bouchée du Mécanarc de Donnacona qu'ils ont facilement battu 7-1 vendredi soir dans la Ligue de hockey senior de la Mauricie.

Il s'agissait d'une deuxième victoire consécutive pour la troupe de Michel Deschamps qui avait perdu ses trois premiers matchs de la saison. Cette fois, les Maroons n'ont laissé aucune chance à leurs rivaux se bâtissant une avance de 4-0 dès la deuxième période.

«Étant donné qu'on a commencé nos matchs un peu croche jusqu'ici, ça fait du bien de signer une victoire convaincante comme celle-là. On avait beaucoup de joueurs qui ont remplacé des réguliers et ils ont vraiment bien joué», a noté l'entraîneur-chef des Maroons, Michel Deschamps.

Le Mécanarc a joué les gros bras en deuxième période et tout tenté pour revenir dans le match, mais après avoir réduit l'écart à 5-1, Jonathan Bouchard leur a donné le dernier coup de grâce en enfilant ses 2e et 3e buts de la saison lors du troisième vingt.

«En deuxième, ils ont essayé de vider les bancs pour nous intimider, mais on en a plutôt profité pour augmenter notre avance et se sauver avec la victoire», a noté Deschamps.

Bouchard au four et au moulin

Bouchard a d'ailleurs signé un tour du chapeau à la Gordie Howe en ayant terminé la rencontre avec deux buts et une passe en plus de s'être battu. «On apprécie vraiment ce qu'il fait pour l'équipe. En plus d'être souvent sur la feuille de pointage, il prend toujours la défense de ses coéquipiers», a relevé Deschamps.

Jason Crack a été l'autre grand artisan de l'offensive waterloise avec quatre aides. Jason Larochelle, Maxime Provencher, Joshua Desmarais, Alexandre Coulombe et Mathieu Asselin ont également tous trouvé le fond du filet pour Waterloo.

Les joueurs des deux équipes ont réchauffé les bancs de pénalités toute la soirée alors que six combats ont éclaté au cours du match. David Godbout a notamment laissé tomber les gants contre Yves Girard et Keven Poulin.

Ni les Maroons ni le Mécanarc n'en ont toutefois profité. Waterloo n'a en effet marqué qu'une seule fois en 8 supériorités numériques tandis que Donnacona a été blanchi en 5 occasions.

Olivier Laliberté a offert une belle performance devant la cage des Maroons, lui qui a repoussé 24 lancers dans la victoire. «Il a été exceptionnel. Depuis trois matchs, il est très solide devant son filet», a affirmé Deschamps.

Après avoir cédé cinq buts sur 20 lancers, Samuel Tanguay a laissé sa place à Cédrik Lafrance en début de troisième du côté du Mécanarc. Lafrance a bloqué six tirs avant le coup de sifflet final.

Les Maroons tenteront de poursuivre leur bonne séquence face au Turmel vendredi prochain à Lac-Mégantic. Le lendemain, ils recevront la visite du BigFoot de Saint-Léonard-d'Aston à l'aréna Jacques-Chagnon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer