• La Voix de l'Est > 
  • Sports 
  • > Un Bromontois s'illustre au Championnat du monde junior de chute libre intérieure 

Un Bromontois s'illustre au Championnat du monde junior de chute libre intérieure

L'équipe Air Devils qui a remporté le championnat... (fournie par Richard Bisson)

Agrandir

L'équipe Air Devils qui a remporté le championnat du monde junior par équipe de chute libre intérieure est composée du jeune de 15 ans Yannick Bisson (à droite avec le trophée dans les mains), Matthew Ortlieb, Emma Gray et Donovan Fenton. Au centre, l'entraineur Richard Bisson.

fournie par Richard Bisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Bromont) Le Bromontois Yannick Bisson a remporté le Championnat du monde junior par équipe de chute libre intérieure, qui se déroulait du 13 au 15 octobre à Varsovie en Pologne.

La discipline, qui se pratique dans une soufflerie verticale intérieure, consiste à effectuer des figures préétablies en équipe de quatre. Toutes les équipes doivent exécuter la même séquence et des points sont accordés selon la vitesse d'exécution, à chaque ronde.

L'équipe Air Devils - composée du jeune de 15 ans Yannick Bisson, Matthew Ortlieb, Emma Gray et Donovan Fenton, tous de la région de Toronto - en était à se première compétition ensemble. «On a très bien performé. On est restés calmes et concentrés. C'est ce qu'il fallait. Je suis bien content du résultat», raconte au bout du fil Yannick Bisson, qui est entraîné par son père Richard.

Sa formation a réussi à remporter le championnat avec 163 points, soit quatre points devant une équipe de la France et dix devant l'autre formation canadienne, Tunnel Vision. Il y avait également des équipes de la République tchèque et de la Norvège, explique le jeune Bisson.

Un mentor

Yannick Bisson, le plus vieux de son équipe et le plus expérimenté, a agi comme un mentor pour ses coéquipiers. Il est un habitué de la catégorie open, où il compétitionne contre des adultes. «Je leur donnais des conseils pour rester concentré, mais aussi pour corriger des petits trucs. Ça aidait pour la rapidité d'exécution», affirme celui qui pratique la chute libre intérieure depuis six ans.

«C'est certain qu'en allant dans le junior, c'était un changement de mentalité, puisqu'il y a plus d'espace dans le tunnel. Ce n'était pas plus facile, mais c'était différent», ajoute le jeune de 15 ans, qui s'entraîne au SkyVenture Montréal, à Laval.

Yannick Bisson se prépare déjà en vue des championnats mondiaux, qui se dérouleront en octobre 2017 à Montréal. Il espère défendre avec succès le titre des Canadiens, qui ont fait bonne figure lors de la première édition des championnats du monde junior.

 «Vu que c'était la première édition, il n'y avait pas vraiment de favoris. Mais là [avec une médaille d'or et de bronze pour le Canada], ça lance un message qu'on peut être durs à battre!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer