Panthéon du soccer: trois passionnés à l'honneur

De gauche à droite: Stéphane Ménard (Ville de... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

De gauche à droite: Stéphane Ménard (Ville de Granby), John Van Doorn (comité du Panthéon), Gisèle Harnois (comité du Panthéon), Martin Bélanger (dg, Cosmos de Granby), Josée Ménard (fille de Gilles Ménard, intronisé), Denis Voyer (président, ARSRY), Jean-Yves Phaneuf (comité du Panthéon), Josée Beauchemin (intronisée), Roland Archambeault (comité du Panthéon), Benoit Desautels (intronisé), Martial Prud'homme (prés, FSQ) et Yvan Ménard (président, comité du Panthéon).

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jérôme Roy
La Voix de l'Est

(Granby) Le Panthéon du soccer granbyen compte maintenant trois nouveaux membres parmi ses rangs. Josée Beauchemin, Benoit Desautels et Gilles Ménard - à titre posthume - ont officiellement été intronisés mardi soir.

Mme Beauchemin, M. Desautel et la fille de M. Ménard, Josée, ont eu le privilège de poser les nouvelles plaques de reconnaissance sur le mur du Panthéon, qui loge en permanence Au Vieux Duluth de Granby.

C'est d'ailleurs dans ce restaurant qu'étaient réunis quelques dizaines de convives pour le souper reconnaissance mardi soir. «On est le seul panthéon de soccer physique (avec un lieu qui lui est consacré) au Québec», a lancé fièrement Yvan Ménard, président du comité du Panthéon du soccer granbyen.

Au cours de l'événement, plusieurs dignitaires ont pris la parole pour souligner l'importance de l'apport des bénévoles au soccer à Granby.

«Pas étonnant que le soccer de Granby porte autant de fruits, avec de si belles racines», a affirmé lors de son allocution le président de l'Association régionale de soccer Richelieu-Yamaska, Denis Voyer.

Une pionnière

Passionnée du ballon rond, Josée Beauchemin a fait beaucoup pour le soccer féminin. La femme, intronisée à titre de bâtisseur, a été de la première mouture de l'équipe féminine junior du Cosmos au cours des années 1970, puis s'est impliquée plusieurs années à titre d'entraîneure auprès des jeunes. Elle a créé le volet féminin du Cosmos à la fin des années 1990 après avoir constaté que les jeunes filles se décourageaient dans les équipes mixtes. Mme Beauchemin les a regroupées pour leur permettre de profiter pleinement du sport et a puisé sa motivation dans son vécu, elle qui aurait aimé commencer à jouer au soccer plus jeune.

«C'est sûr que quand j'ai eu l'opportunité d'amener ça avec les plus jeunes, j'ai trouvé les arguments pour les rassembler», illustre Mme Beauchemin.

Un policier dévoué

Très engagé au sein d'une multitude de causes, Benoit Desautel a déjà reçu une quantité impressionnante de reconnaissances pour son implication. Intronisé à titre de collaborateur, le capitaine au soutien opérationnel du Service de police de Granby a fondé au début des années 2000 le Tournoi de soccer amical des policiers. L'événement qui connaît toujours du succès depuis a permis d'amasser plus de 50 000$ pour la Fondation de soccer Jean-Yves Phaneuf depuis sa création. M. Desautels s'est dit surpris d'être intronisé. «C'est un honneur auquel je n'attendais même pas. [...] Mais ce dont je suis le plus fier, c'est de voir que les gens qui ont parti le tournoi avec moi sont encore là, a-t-il tenu à mentionner. [...] C'est un honneur personnel que je partage avec l'ensemble du comité et l'ensemble des gens qui ont travaillé avec moi au fil des années.»

Un disparu au legs important

À titre posthume, l'apport de Gilles Ménard pour le soccer a également été reconnu. Le père de famille, intronisé lui aussi à titre de bâtisseur, a goûté au soccer par le biais de ses enfants au cours des années 1970. S'en est suivie une implication importante pour celui qui est passé de gérant d'équipe à président du soccer des Loisirs de Granby. Conseiller municipal au début des années 1980, M. Ménard a revendiqué avec détermination la construction de ce qui allait devenir le parc Jean-Yves-Phaneuf. C'est sa fille Josée qui a reçu le titre en son nom.

«C'est un très grand honneur pour mon père. C'est sûr qu'il a fait beaucoup pour le soccer dans le temps qu'on jouait et comme échevin», souligne-t-elle.

Cuvées à venir

Y a-t-il encore de la place au Panthéon du Soccer Granbyen, après onze cuvées? La réponse du président de son comité est résolument positive. Yvan Ménard invite d'ailleurs la population à soumettre les candidatures de personnes comptant au moins sept années d'implication bénévole pour le soccer granbyen et ayant laissé une marque significative lors de leur passage.

«C'est important de les mettre en valeur ces gens-là pour que les générations futures voient qui a bâti le soccer, qui a fait qu'on est devenus la capitale du soccer avec nos infrastructures», conclut fièrement M. Ménard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer