Les Inouk s'inclinent contre l'Arctic

Maxime Borduas a réalisé un tour du chapeau... (Julie Catudal, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Maxime Borduas a réalisé un tour du chapeau dans la défaite des Inouk, samedi.

Julie Catudal, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Décidément, Maxime Borduas n'a pas fini d'étonner. Même si les Inouk de Granby ont mis fin à leur lancée en s'inclinant 6-4 devant l'Arctic de Saint-Léonard, l'attaquant peut être fier d'avoir réalisé un tour du chapeau.

Le match avait pourtant bien commencé pour les Granbyens, qui affrontaient l'Arctic à l'aréna régional Rivière-du-Nord à Saint-Jérôme, samedi dans le cadre du Challenge de la LHJQAAA. Cependant, différents facteurs sont venus contrecarrer les plans de Patrick Gosselin et de son équipe, qui avait précédemment signé trois victoires consécutives.

«On a bien débuté le match, mais on est sorti de notre plan de match, explique l'entraîneur des Inouk. On a bien utilisé notre vitesse en première et on a fait travailler leurs défenseurs. En deuxième et troisième, on a peut-être essayé de rendre nos choses un peu trop complexes.»

Le jeune Borduas avait inscrit deux buts dans le premier tiers et il a été le seul marqueur des siens en deuxième période. «Offensivement, son trio a fait de belles choses. Il y a des choses qu'on demande, c'est sûr, et c'est lui qui ressort sur la feuille de pointage, mais il y a beaucoup de joueurs qui sont allés chercher un momentum. Il travaille fort et il récolte les fruits de son labeur.»

Alors que le pointage était de 2-1, l'attaque de l'Arctic s'est mise en marche en milieu de deuxième période. Saint-Léonard amorçait alors une poussée de 5 buts, laquelle n'a été freinée que par le sixième filet du Bromontois Gabriel Tremblay.

Le gardien partant des Inouk, Nathan Ward-Raymond, a reçu 35 tirs. Il a accordé cinq buts, Pietro Iannitteli ayant complété son tour du chapeau dans un filet désert. À l'autre bout de la patinoire, Corey Scalia a réalisé 28 arrêts pour signer la victoire.

Patrick Gosselin espère compter sur une équipe mieux structurée vendredi prochain, alors que le Collège Français de Longueuil s'amènera au centre sportif Léonard-Grondin.

«Encore cette année, le Collège Français a une bonne formation. Ça va être un bon challenge. C'est la première fois que je vais les voir jouer et j'ai bien hâte de me mesurer à eux.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer