Les Draveurs demeurent invaincus

Les Braves ont dû s'avouer vaincus face aux... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Braves ont dû s'avouer vaincus face aux Draveurs dimanche après-midi.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Farnham) Les Braves de Farnham ont longtemps cru pouvoir infliger aux Draveurs de Trois-Rivières une première défaite cette saison, dimanche après-midi à l'aréna Madeleine-Auclair. Le but de Lyon Héroux a toutefois procuré aux visiteurs une victoire de 2-1 en prolongation.

Sur une contre-attaque rapide, Héroux a accepté une passe en retrait, avant de battre Charles-Olivier Lajoie à ras la glace.

«Ce sont des spécialistes pour voler des matchs de hockey. Et on vient de se faire voler en plein jour», a commenté le grand patron des Braves, Jean-Charles Lajoie.

Avant d'accorder le filet vainqueur, les Braves avaient fait de l'excellent travail en situation d'infériorité numérique.

«On n'a juste pas été capable de trouver l'instinct du tueur pour en finir, regrette Lajoie. On avait les meilleurs échanges et les jambes les plus fraîches. On était le meilleur club sur la patinoire aujourd'hui (dimanche).»

Alimenté par Raphael Courtois, Charles-Alexis Raymond avait permis à Trois-Rivières d'ouvrir le pointage à mi-chemin en première période.

Les locaux ont répliqué au retour des vestiaires. Patient en possession de la rondelle, Charles Bilodeau a alimenté Jonathan Cloutier, qui a fait mouche d'un puissant tir sur réception.

Le match a ensuite pris les allures d'un duel de gardiens. Jérémy Massicotte a dû se signaler à plusieurs reprises devant le filet des Draveurs, principalement contre le trio formé de Cloutier, Bilodeau et Gabriel Maheu.

«On l'a fait bien paraître», nuance Jean-Charles Lajoie.

«Au lieu d'attaquer, d'aller au filet et de récupérer les rebonds, on a refusé de le faire en troisième. On est resté encore plus en périphérie.»

À l'autre bout de la patinoire, les Braves ont perdu les services de Claude Demers en fin de deuxième période. Blessé à la cheville, le gardien a été transporté à l'hôpital afin de subir différents tests.

Également ennuyé par une cheville douloureuse, l'attaquant Alex Marcoux a raté une portion du match.

Samedi soir, les Draveurs avaient dû se contenter d'un match nul face au National de Lorraine-Rosemère. N'empêche que les Trifluviens n'ont pas perdu en huit matchs jusqu'ici.

Les Gladiateurs terrassés

En déplacement à Mascouche samedi, les Braves n'ont fait qu'une bouchée des Gladiateurs.

Les locaux ont ouvert la marque dès la deuxième minute de jeu aux dépens du gardien Lajoie, mais Farnham n'a pas tardé à répliquer. Gabriel Maheu a amorcé une spectaculaire poussée de six buts avant la fin du second vingt.

Le numéro 21 des Braves, Jérémy Fortin, a complété son tour du chapeau lors d'une troisième période où les deux clubs ont inscrit deux buts.

Le match s'est donc soldé par la marque de 8-3 en faveur des Braves. «On a joué une très mauvaise troisième période, mais aussi quarante minutes exceptionnelles», raconte Jean-Charles Lajoie.

Mascouche regrettera sans doute de n'avoir marqué qu'une fois en 12 occasions sur le jeu de puissance.

Samuel Demers, Jonathan Labrecque, Justin Racine et Cloutier (qui a également récolté trois mentions d'aide) ont été les autres buteurs pour Farnham.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer