Félix Lauzon part en force!

À 18 ans, le Roxtonais Félix Lauzon aura encore... (fournie par Pix M)

Agrandir

À 18 ans, le Roxtonais Félix Lauzon aura encore de plus de responsabilités à sa troisième saison avec les Tigres de Victoriaville dans la LHJMQ.

fournie par Pix M

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Le moins que l'on puisse dire, c'est que Félix Lauzon a entrepris en force sa troisième saison avec les Tigres de Victoriaville et dans la LHJMQ.

Lauzon a réussi un tour du chapeau - son premier dans le circuit Courteau - pour ainsi mener les Tigres à une victoire de 5-0 face aux Olympiques de Gatineau dimanche. L'équipe du Roxtonais a remporté ses deux premiers matchs de la saison.

«Un premier tour du chapeau, c'est le même feeling qu'un premier but en carrière, explique l'athlète de 18 ans. Tu rentres à la maison et tu es fier de toi. C'est une sensation très agréable.»

Lauzon aura encore plus de responsabilités cette saison avec les Tigres. Toujours adjoint au capitaine, il jouera plus souvent qu'autrement sur le deuxième trio, en plus d'évoluer en avantage et en désavantage numérique.

«Honnêtement, je n'ai pas d'objectifs personnels. Mais j'en ai d'équipe, par exemple. Non, il n'est pas question de perdre au premier tour encore cette saison!»

Car perdre au premier tour des séries, c'est tout ce que Lauzon a vécu à ses deux premières saisons dans les Bois-Francs. Mais en 2016-2017, les attentes envers les Tigres sont élevées.

«On a du talent et on a de l'expérience. On a gagné nos deux premiers matchs et on se prépare pour notre première rencontre à la maison (vendredi, face aux Remparts de Québec). Les amateurs ont raison d'avoir des attentes élevées, car on est rendus là.»

Nouvel entraîneur

Les Tigres ont un nouvel entraîneur en la personne de Louis Robitaille, un ancien joueur professionnel qui a été adjoint à Drummondville et à Val-d'Or. Lauzon affirme qu'il aime ce qu'il voit de son nouveau coach.

«On s'entend très bien jusqu'ici. C'est son premier job en tant qu'entraîneur en chef dans la LHJMQ, mais il a beaucoup d'expérience.»

Les Tigres devaient être dirigés par Éric Veilleux, qui a gagné la Coupe Memorial avec les Cataractes de Shawinigan il y a quelques années, mais celui-ci a accepté un poste dans la Ligue américaine à la fin juillet.

Le départ de Veilleux n'a été qu'un élément parmi tant d'autres au cours d'un été très particulier à Victoriaville. Le président de l'équipe a aussi quitté (congédié, celui-là) et il y a eu le décès à la suite d'un cancer de Daniel Fréchette, qui était le directeur général jusqu'à ce qu'il ne puisse plus remplir ses fonctions.

«Tous les joueurs de l'équipe ont assisté à ses funérailles. Le décès de Daniel m'a chamboulé pas mal. C'était un très bon monsieur. Et il n'avait que 44 ans...»

Chez lui

Même s'il passe toujours ses étés dans la région de Granby, Félix Lauzon se sent chez lui à Victoriaville. «Je suis bien ici. C'est un beau coin, les partisans sont super et les gens qui m'hébergent sont merveilleux. Je suis vraiment à l'aise.»

Par ailleurs, Lauzon fait maintenant 185 livres sur 5'10''. Clairement, il a pris du coffre.

«Je me suis entraîné tout l'été avec Pierre Labrecque à Granby et un de mes objectifs était de prendre du poids. Je n'ai plus l'air du petit Félix qui est débarqué à Victo à 16 ans. C'est sûr que ça va m'aider.»

La saison dernière, Lauzon avait amassé 38 points, dont 17 buts, en 64 matchs. Il avait récolté une quinzaine de points à ses premiers pas dans la LHJMQ, en 2014-2015.

Quatre joueurs de la région dans la LHJMQ

Outre Félix Lauzon, trois autres joueurs de la région évoluent présentement dans la LHJMQ en ce début de saison.

Le Phoenix de Sherbrooke est certainement l'équipe du circuit Courteau qui encourage le plus le talent de notre coin. La présence du Granbyen Alain Préfontaine à titre de recruteur en chef y est certainement pour quelque chose.

L'attaquant Patrice Demuy et le défenseur recrue Yann-Félix Lapointe, tous deux de Granby, portent ainsi l'uniforme du Phoenix. L'ex-Inouk Demuy, qui a aussi évolué avec les Saguenéens de Chicoutimi, a même marqué une fois jusqu'ici en deux matchs.

À Val-d'Or, la recrue Alexandre Couture, toujours de Granby, est considérée comme un joueur affilié, mais il avait endossé le chandail des Foreurs lors des deux premiers matchs de l'équipe, se permettant même un but au passage. Couture, un attaquant, jouera aussi pour les Cantonniers de Magog cette saison.

Aussi considéré comme un joueur affilié, le Granbyen Brandon Tracey, qui joue au hockey collégial à Alma, a reçu pour sa part l'assurance qu'il disputera des matchs avec les Huskies de Rouyn-Noranda au cours de l'hiver.

Noah Corson (Drummondville) et Maxime Baillargeon (Cap-Breton) font enfin partie des anciens Inouk à se retrouver dans la LHJMQ en ce début de campagne.

Dans la Ligue midget AAA

Comme d'habitude, plusieurs joueurs du coin s'alignent avec les Cantonniers de Magog, de la Ligue midget AAA, et espèrent jouer dans la LHJMQ avant longtemps.

Le gardien Rémi Poirier, de Farnham, ainsi que Loïc Bergeron, de Bromont, Félip Bourdeau, de Bedford, Jacob Graveline, de Roxton Pond, et Jérémy Rainville, de Brigham, sont les représentants régionaux au sein des Cantonniers, toujours dirigés par Félix Potvin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer