Et de trois pour les Inouk

Alexandre Dufour (no 93) a inscrit son tout... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Alexandre Dufour (no 93) a inscrit son tout premier but de la saison vendredi soir face aux Forts de Chambly.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les Inouk ont fait en sorte de ne pas être le premier club de la saison à s'incliner face aux Forts de Chambly qu'ils ont vaincus 6-2 vendredi soir devant 537 spectateurs au centre sportif Léonard-Grondin.

Granby (3-1-0) poursuit ainsi son bon début de saison en décrochant une troisième victoire en quatre parties. À l'opposé, Chambly (0-5-1) n'affiche toujours qu'un maigre point au classement après six matchs.

Malgré le score, les Inouk ont éprouvé quelques difficultés pour venir à bout des Forts, qui sont loin de représenter une menace dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

Bien qu'il ait admis que sa troupe se soit compliqué la vie en ralentissant la cadence, l'entraîneur des Inouk, Patrick Gosselin, a fait valoir qu'il ne faut pas toujours se fier aux apparences.

«Tout le monde dit que Chambly, ce n'est pas une grosse puissance. Mais hormis celui de jeudi, ils ont livré des bons matchs à beaucoup d'équipes. Il faut parfois faire attention quand on regarde les colonnes des victoires et des défaites. Je pense qu'ils ont une bonne équipe. Ils ont peut-être juste pas pris leur erre d'aller.»

Les Inouk se sont au moins assurés que les Forts ne prennent pas leur envol à leurs dépens. Les Inouk semblaient même se diriger vers un match facile après s'être bâti une avance de 2-0 au premier vingt grâce à des buts d'Alexandre Dufour et Jacob Garon-Landry.

Mais voilà, ils ont levé le pied et offert un peu de jeu décousu par la suite, ce qui a permis aux Forts de revenir dans le match.

Anthoni Nadeau a marqué deux buts - déjà ses 6e et7e de la saison - en moins de 45 secondes pour créer l'égalité en milieu de première période. La nervosité s'est ensuite installée dans le camp des Inouk.

Leurs sorties de zone sont devenues laborieuses, les passes plus molles et les partisans semblaient commencer à s'inquiéter, mais les Inouk ont heureusement fini par retrouver leurs repères.

«Chambly nous a donné une bonne opposition aujourd'hui. Il faut leur lever notre chapeau là-dessus. À un moment, on ne compétitionnait pas assez à un contre un, on perdait beaucoup de batailles», a soulevé Gosselin.

«C'est vraiment ce qui a fait la différence. C'est là que Chambly a pris son momentum et est revenu dans le match. À la minute qu'on a recommencé à se servir de notre vitesse et à gagner nos batailles, on s'est remis à connaître du succès», a-t-il poursuivi.

Charles-Antoine Jolin a d'abord réveillé ses coéquipiers en faisant 3-2 après avoir reçu une jolie passe de Maxime Borduas en toute fin de deuxième période.

En début de troisième, Jolin s'est amené en échappée, mais a perdu le disque avant d'entrer en contact avec la tête du gardien adverse. Maxime Borduas a récupéré le disque, qu'il a eu simplement à pousser derrière la ligne rouge, mais le but a été refusé en raison de l'obstruction de Jolin.

Cette occasion ratée s'est transformée en un désavantage numérique pour les Inouk, mais à la surprise générale, Anthony Chicoine a trouvé le moyen de filer fin seul en zone adverse avant de déjouer Olivier Chalifour avec un tir qui a glissé en dessous de son bras. Il s'agissait de son tout premier but dans les rangs junior.

Les Inouk ont ensuite connu une excellente troisième période, au cours de laquelle ils ont déclassé leurs rivaux à tous les niveaux. Marc-André Gauthier, avec un vif tir dans le haut de la lucarne, et Vincent Ouellet-Beaudry, ont inscrit deux autres buts d'assurance avant le coup de sifflet final.

Nathan Ward-Raymond a effectué 35 arrêts dans la victoire tandis que son vis-à-vis Olivier Chalifour a cédé six buts sur 36 lancers.

Les Inouk devront maintenant relever leur jeu d'un cran alors qu'ils affronteront les Cobras de Terrebonne sur la route dimanche après-midi. Les Cobras ont remporté leurs cinq matchs depuis le lancement de la saison.

«À Terrebone, c'est sûr que ça va être un bon défi. Tout le monde les voit comme la grosse équipe à battre. Ils ont déjà gagné beaucoup de victoires. Ça va être un bon test. Ça va nous permettre de les voir à l'oeuvre pour une première fois et de voir où on se situe. On va arriver là-bas fin prêts», a assuré Gosselin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer