Un test pour le caractère des Braves

Une intense rivalité opposait les Braves aux Pétroles... (Archives, La Voix de l'Est)

Agrandir

Une intense rivalité opposait les Braves aux Pétroles Courchesne la saison dernière.

Archives, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Farnham) Les Braves ont beau avoir changé de ligue et affronter de nouvelles équipes, ils retrouveront leurs vieilles pantoufles, vendredi soir, à Nicolet.

En compagnie des Draveurs de Trois-Rivières et des Braves, les Pétroles Courchesne font partie des trois équipes de la défunte Ligue Estrie-Mauricie à avoir déménagé dans la Ligue junior AA Laurentides-Lanaudière. Et on se souviendra de l'intense rivalité qui opposait Farnham et Nicolet la saison dernière.

«Mais voilà, nous sommes passés d'ennemis à... frères ennemis!, lance Jean-Charles Lajoie. Les gens des Pétroles Courchesne ont travaillé avec nous dans le dossier du changement de ligue et les dirigeants de Nicolet m'ont même remercié publiquement pour ce que j'avais fait. Honnêtement, je n'en revenais pas!»

Mais ne vous attendez pas à ce que les joueurs de Nicolet se fassent gentils avec ceux des Braves, surtout chez eux.

«Ce sera encore du hockey robuste et intense, c'est clair, reprend Lajoie. C'est leur façon de jouer et ça ne changera pas.»

Dimanche, à 15 h 30, ce sera le match d'ouverture officielle des Braves à l'aréna Madeleine-Auclair. Un spectacle son et lumière précédera la rencontre opposant les Farnhamiens aux Monarques de Mirabel-Blainville, qui ont remporté leurs quatre premières parties de la saison.

«Ils nous ont eus dimanche dernier chez eux (défaite de 6-5 en prolongation), mais on s'est quand même bien défendus. C'est une belle équipe et ça devrait toujours donner un bon spectacle quand nous allons les affronter.»

Lajoie affirme que le week-end qui commence sera un bon test pour la force de caractère de ses joueurs.

«On a du talent en masse, c'est évident. Mais est-ce qu'on a assez de caractère pour passer à travers la saison avec succès? On le saura un peu plus rendu à dimanche soir...»

Entraîneur recherché

Jean-Charles Lajoie dirigera à nouveau les Braves en fin de semaine, son entraîneur-chef François Landreville étant toujours au chevet de sa mère malade.

«Je ne sais trop ce qui va arriver avec François et je ne veux surtout pas le bousculer. Mais je ne serai moi-même pas toujours disponible et je vais avoir besoin d'aide bientôt. Alors, s'il y a de bons hommes de hockey qui sont intéressés et qui sont capables de diriger au niveau junior AA, qu'ils m'envoient leur curriculum vitae!»

Lajoie vient de signer un contrat de cinq ans avec le 91,9 Sport. Même si son horaire en ondes est allégé cette saison, la radio prend tout de même énormément de son temps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer