Andrew Ranger assure sa deuxième place

«C'est certain que ce n'est pas la fin... (Olivier Croteau, archives Le Nouvelliste)

Agrandir

«C'est certain que ce n'est pas la fin de saison que j'aurais espérée avec les deux abandons et les résultats ordinaires à Saint-Eustache et à Fraserville. Mais il y a quand même eu plus de bon que de moins bon cette année», indique Andrew Ranger.

Olivier Croteau, archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Même s'il a dû se contenter d'une modeste 14e place dimanche après-midi au Kawartha Speedway de Fraserville, en Ontario, Andrew Ranger a réussi à confirmer sa deuxième place au classement de la série canadienne de NASCAR.

«C'est la bonne nouvelle du jour! , a lancé le Granbyen, joint alors qu'il s'apprêtait à reprendre la route vers la maison. La fin de saison a été difficile, la course d'aujourd'hui a été difficile, mais au moins, je me suis assuré du deuxième rang au classement.»

Jason Hathaway, qui a annoncé au cours des derniers jours qu'il n'allait pas courir en série Pinty's la saison prochaine, a remporté l'épreuve de 250 tours. Il a devancé Cayden Lapcevich et Alex Labbé.

À 16 ans, on le répète, Lapcevich devient le plus jeune champion de l'histoire de la série. Il devient aussi le premier pilote à remporter le championnat ainsi que le titre de recrue de l'année.

«Je lui lève mon chapeau, a dit Ranger. C'est un bon pilote, il a énormément de talent et il travaille fort. Il a un très bel avenir devant lui. Oui, bravo!»

La course de Fraserville devait avoir lieu samedi, mais la pluie a fait en sorte que l'épreuve a été reportée au lendemain.

Dimanche, Ranger s'est battu avec Kevin Lacroix, qui était son plus proche poursuivant au classement... et ce n'était pas toujours joli.

«Il m'a rentré dedans une couple de fois et j'ai pété ma coche à un moment donné. Je ne suis pas un pilote salaud, tout le monde le sait, mais Lacroix me cherche depuis le Grand Prix de Trois-Rivières l'année passée. Il a vu que j'étais capable de brasser moi aussi quand je le veux!»

Il y avait 17 engagés sur l'ovale de Fraserville.

«C'est certain que ce n'est pas la fin de saison que j'aurais espérée avec les deux abandons et les résultats ordinaires à Saint-Eustache et à Fraserville, a repris Ranger. Mais il y a quand même eu plus de bon que de moins bon cette année.»

Ranger fera tantôt son bilan avec ses patrons. Mais les gens de Mopar, son commanditaire, semblent très satisfaits de la saison qu'il leur a offerte.

Programme annulé à l'Autodrome

Par ailleurs, le programme de courses qui devait être présenté à l'Autodrome, samedi soir, a été annulé. Il était 13 h lorsque le promoteur Dominic Lussier a annoncé la nouvelle, se basant d'abord et avant tout sur les prévisions, qui indiquaient 80% de chances de pluie en soirée. Les modifiés 358 de la série DIRTcar devaient envahir la piste de la rue Cowie.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs amateurs ont fait connaître leur mécontentement, surtout qu'il n'est finalement tombé que très peu de pluie sur Granby.

«Je vis très bien avec ma décision, a expliqué Lussier, dimanche. Les prévisions étaient si mauvaises que peu de spectateurs se seraient déplacés, sans compter que nous aurions assurément perdu des voitures également. Il y avait un très gros risque et nous n'avons pas voulu le courir.»

Le tout dernier programme de la saison aura lieu le 1er octobre alors que les sportsman s'élanceront pour une finale de 100 tours et qu'il y aura deux Euduro de 100 tours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer