Un circuit qui a changé

Les Bulls de Bedford sont probablement la concession... (Tirée du site de la LHSR)

Agrandir

Les Bulls de Bedford sont probablement la concession la plus solide de la LHSR.

Tirée du site de la LHSR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Bedford) C'est samedi que débute la nouvelle saison de la Ligue de hockey senior A du Richelieu. Avec l'arrivée d'Acton Vale dans le circuit, quatre des huit équipes sont situées dans la région.

La ligue présidée par le Bedfordois Pierre Lafrance comptait six équipes en 2015-2016 et elle devait passer à 10 cette saison. Mais des groupes ont reculé au dernier moment et seuls Acton Vale et Saint-Gabriel-de-Brandon viennent finalement s'ajouter.

Les Bulls de Bedford, le Cuisine Action de Farnham et le Bar Le Devin de Waterloo sont de retour et évolueront dans la même division, avec le Trackvale d'Acton Vale. Toutes les équipes disputeront 20 matchs.

«La ligue a beaucoup changé au cours des derniers mois, remarque l'entraîneur des Bulls, Martin Coupal. Il y a de nouvelles équipes, on sera dorénavant beaucoup plus permissifs face à la robustesse et les équipes peuvent maintenant exiger un prix d'entrée à l'aréna. Est-ce que tout ça est positif? Je ne sais pas. Certains sont enthousiastes alors que d'autres le sont beaucoup moins...»

Coupal semble faire partie de ceux qui sont moins enthousiastes.

«On verra à l'usage», ajoute-t-il, prudent.

Samedi, les Bulls visiteront Saint-Gabriel-de-Brandon, alors que le Bar Le Devin recevra Sainte-Julie (17 h), que le Cuisine Action accueillera Beloeil (19 h) et que le Trackvale sera à Boucherville.

L'équipe de Waterloo est toujours dirigée par Claude Paré, même chose pour Patrick Brais à Farnham. David Morin, qui a connu beaucoup de succès au hockey féminin, sera quant à lui derrière le banc du Trackvale.

Des pertes

Les Bulls de Bedford sont probablement la concession la plus solide de la LHSR. Les partisans sont nombreux aux matchs locaux et l'équipe a participé à la grande finale du circuit la saison dernière. Elle a aussi été couronnée championne en 2015. Mais Martin Coupal s'attend à une campagne moins facile.

«Quelques joueurs d'importance n'ont plus la disponibilité pour jouer à toutes les semaines, ce qui va clairement nous affecter, explique-t-il. Je pense notamment à l'attaquant Raphaël Ménard et au défenseur Guillaume Lévesque (un ancien des Inouk). Au hockey senior, on n'a pas le choix de faire avec les contraintes que nous imposent nos joueurs.»

Coupal s'inquiète davantage pour sa défensive, car l'arrivée de l'ex-Inouk Nicolas Lamoureux-Bisson, ainsi que de son frère Marc-Antoine, devrait permettre de colmater les brèches en attaque.

«La ligue va être plus forte aussi, ajoute-t-il. D'après ce que je vois, à peu près tout le monde s'est amélioré. Et Acton Vale ne sera pas à prendre à la légère.»

Le Trackvale a d'ailleurs annoncé cette semaine la venue de l'attaquant David Lizotte, un autre ancien des Inouk qui a connu du succès dans la Ligue junior AAA ainsi que dans la Ligue senior de la Mauricie.

À Farnham, le solide défenseur Étienne Cadieux-Genesse, qui portait les couleurs des Braves au niveau junior AA, viendra renforcer les rangs du Cuisine Action.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer