Tennis: Daniel Nestor ratera la Coupe Davis

Daniel Nestor ratera la Coupe Davis en raison... (archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Daniel Nestor ratera la Coupe Davis en raison d'une blessure au mollet gauche.

archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Une blessure au mollet gauche qui tarde à guérir a contraint Daniel Nestor à déclarer forfait pour le match de barrage de la Coupe Davis, ce week-end, à Halifax.

Le Canada se retrouve donc dans une position précaire puisque son meilleur joueur, Milos Raonic, avait déjà dû renoncer à affronter le Chili.

L'expérience du Canada se voulait un avantage dans cette confrontation trois de cinq, mais l'absence des deux piliers de l'équipe canadienne pourrait permettre à la jeune équipe chilienne de causer la surprise.

«C'est une bonne nouvelle pour nous», a reconnu Nicolas Jarry, classé 484e au monde, lorsqu'il a été interrogé sur la décision de Raonic de demeurer à l'écart de cette confrontation.

«Maintenant, nos chances sont meilleures... C'est désormais plus équilibré comme duel. Ça va être un meilleur match de barrage pour tout le monde. Plus équitable.»

Et à ce moment de la journée, l'équipe chilienne n'avait pas encore appris le forfait de Nestor, même si les spéculations dans ce sens allaient bon train.

Raonic, sixième au classement mondial, a renoncé à être de la partie parce qu'il se rétablit encore des crampes qui l'ont ennuyé aux Internationaux des États-Unis.

Nestor, âgé de 44 ans, occupe actuellement le 12e rang mondial en double. Il a expliqué qu'il s'est blessé au mollet avant les Internationaux des États-Unis et qu'il a aggravé la blessure en disputant quatre matchs avant de se retirer du tournoi en première ronde plus tôt au début du mois.

«Je voulais venir ici et soutenir les gars, a déclaré Nestor. J'aurais été ravi de disputer cette rencontre, mais je pense que nous avons une équipe en mesure d'être compétitive.»

Le Canada est classé 12e au classement de la Coupe Davis tandis que le Chili occupe le 23e rang.

Ce sera la neuvième confrontation entre les deux pays en Coupe Davis, chacun ayant remporté quatre victoires.

Pour le capitaine canadien Martin Laurendeau, il est clair que son équipe a encore un net avantage de jouer à domicile et à l'intérieur sur une surface dure que l'équipe connaît bien.

«Nous devons penser à ce qui est devant et non pas aux gars absents. C'est décevant de ne pas pouvoir compter sur Milos et Daniel, mais c'est une occasion pour les autres de se faire valoir et de tirer le meilleur parti de cette chance de représenter le Canada.»

L'équipe canadienne sera composée de Vasek Pospisil, qui a glissé au 123e rang mondial après être grimpé jusqu'au 25e au début de 2014, Frank Dancevic (224e), la jeune vedette montante Denis Shapovalov et le spécialiste de double Adil Shamasdin.

Shapovalov, actuellement quatrième joueur mondial au classement junior et champion en titre du tournoi junior à Wimbledon, s'est dit prêt pour la compétition.

«Je pense que je compose assez bien avec la situation, a-t-il dit avec aplomb lorsqu'on l'a questionné sur la pression d'une telle compétition à un si jeune âge. Je suis excité d'être ici avec ces gars-là, avec une telle équipe élite. Ça va être une semaine très plaisante pour moi.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer