• La Voix de l'Est > 
  • Sports 
  • > La jeunesse: possiblement un double tranchant pour Équipe Amérique du Nord 

La jeunesse: possiblement un double tranchant pour Équipe Amérique du Nord

Certains joueurs de l'Équipe Amérique du Nord.... (Le Soleil)

Agrandir

Certains joueurs de l'Équipe Amérique du Nord.

Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

La jeunesse pourrait être une arme à double tranchant pour Équipe Amérique du Nord, à la Coupe du monde: le carburant pour aller loin, ou bien le talon d'Achille qui écourte le parcours.

Le directeur général Peter Chiarelli souhaite la première option pour son groupe de 23 ans et moins, qu'il décrit comme assoiffé et débordant d'énergie.

«Une jeune mentalité nous est bénéfique de plusieurs façons», dit-il.

Chiarelli donne comme exemple le temps additionnel que peuvent prendre les vétérans avant d'être à plein régime, ou le fait qu'il y a habituellement moins de soucis de santé chez les plus jeunes.

Rapide et talentueuse, la brigade peut compter sur le premier choix des quatre derniers repêchages.

La semaine dernière, au camp d'entraînement, l'entraîneur Todd McLellan a regroupé Connor McDavid et Jack Eichel, les deux premiers choix de 2015, avec le dynamique Johnny Gaudreau. Un autre trio était formé de Nathan MacKinnon, Auston Matthews et Ryan Nugent-Hopkins, tous d'anciens premiers choix.

Voilà des combinaisons qu'on n'est pas sûr de revoir, étant donné l'incertitude quant à l'avenir du tournoi et de sa formule.

À peu près chaque membre de la formation s'est déjà fait un nom dans la LNH. McDavid a inscrit 48 points en 45 matches, la saison dernière. Gaudreau a fini la campagne au sixième rang des pointeurs.

Seul Matthews, choisi premier en juin, par Toronto, n'a pas encore eu la chance de faire sa marque, mais ce n'est qu'une question de temps.

Cela dit, la défense est pour certains un point d'interrogation.

Aaron Ekblad, Morgan Rielly, Seth Jones, Jacob Trouba et Ryan Murray ont tous disputé de grosses minutes dans la LNH, mais comment réagiront-ils face à un Sidney Crosby ou un Patrick Kane, quand l'enjeu est grand?

Dans la LNH, les entraîneurs limitent souvent au minimum les confrontations entre leurs jeunes défenseurs et les attaquants adverses les plus redoutables.

Ce ne sera pas toujours possible à la Coupe du monde, par contre. Dans un club comme le Canada, le quatrième trio pourrait inclure Joe Thornton, quatrième pointeur de la ligue la saison dernière.

«Vu le groupe d'âge, nous n'avons pas de défenseurs au pic de leurs carrières alors quand ce sera tendu, ils auront à faire face à de bons tests,» a dit Chiarelli.

On s'attend à confier le devant du filet à Matt Murray, avec John Gibson comme réserviste.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer