L'attaque des Braves explose à domicile

Les Braves de Farnham ont pu célébrer à... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Braves de Farnham ont pu célébrer à maintes reprises dimanche après-midi, eux qui se sont imposés 10-1 à domicile face aux Patriotes de Saint-Eustache.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Farnham) À leurs débuts dans la Ligue de hockey junior AA Laurentides-Lanaudière, les Braves de Farnham ont connu des hauts et des bas au cours du premier week-end de la saison. Battus à Joliette vendredi soir, ils ont ensuite signé une éclatante victoire de 10-1 aux dépens des Patriotes de Saint-Eustache, dimanche après-midi à l'aréna Madeleine-Auclair.

«Je crois que Saint-Eustache s'est sorti tout seul du match. Mais en même temps, on a su profiter de l'occasion. Et devant une offre aussi alléchante, on s'est servi dans le buffet, et ça a été très agréable», s'est réjoui le directeur général Jean-Charles Lajoie, qui oeuvrait également comme entraîneur-chef en l'absence de François Landreville.

Formé de Jonathan Cloutier (quatre points, dont trois buts), Charles Bilodeau (trois points) et Justin Racine (quatre aides), le premier trio des Braves a régalé les partisans de l'équipe dimanche. Le vétéran Samuel Deslandes a également amassé quatre points.

Tournant

Le tournant du match est survenu en fin de première période.

Alors que les Braves menaient 2-1, les esprits se sont échauffés à plusieurs reprises. Un joueur des Patriotes s'en est notamment pris à Deslandes, qui a toutefois refusé de répliquer à ses attaques. Expulsé du match, l'agresseur a du même coup offert un jeu de puissance de sept minutes aux locaux.

Le défenseur Jérôme Coupal, avec son deuxième but du match, a doublé l'avance de Farnham avant la fin de l'engagement. Les Braves évoluaient toujours en avantage numérique au retour des vestiaires. Jonathan Cloutier puis Deslandes en ont profité pour faire 5-1 au tableau d'affichage.

«Le mérite qu'on a, c'est premièrement d'avoir su garder le contrôle de nos émotions. Et ça inclut le fait de rester en dehors de ces niaiseries-là. (...) On a récolté les fruits de notre discipline», indique Jean-Charles Lajoie.

Les choses n'ont fait qu'empirer pour les Patriotes, qui alignaient seulement une dizaine de joueurs dimanche. Les visiteurs ont opéré un changement devant le filet après le but du défenseur Jacob Béliveau (son premier au niveau junior AA), mais leur calvaire a perduré jusqu'à la toute fin du match.

Battu sur une échappée en première période, le gardien partant des Braves, Charles-Olivier Lajoie, a été peu sollicité par la suite.

Devant lui, la brigade défensive farnhamienne a fait du bon travail. «Tu as beau marquer une tonne de buts, tu te dois de garder une attitude exemplaire (en zone défensive). Il faut jouer ensemble, il faut s'appuyer. Et on l'a davantage fait ce soir», analyse Jean-Charles Lajoie.

Défaite à Joliette

En revanche, les Braves avaient connu un match nettement plus difficile vendredi soir, alors qu'ils se sont inclinés 8-4 sur la route devant les Cyclones de Joliette-Crabtree.

Les visiteurs ont eu tout le mal du monde à contenir les ardeurs de Rémi Beaupré et de David Fortier, qui ont terminé la rencontre avec quatre points chacun. Jérémy Fortin, Bilodeau, Racine et Deslandes ont répliqué pour Farnham.

«Notre travail défensif et notre indiscipline nous ont fait mal, reconnaît Jean-Charles Lajoie. Mais les gars ont pris acte de ça. Et ça a paru dimanche.»

Qui plus est, le DG estime que sa formation demeure en «rodage» en ce début de saison. «C'est une toute nouvelle ligue. Nous, on est habitués de commencer deux semaines plus tard. Il y a 4-5 gars qui vont se greffer à l'équipe prochainement.»

Les Braves reprendront l'action samedi soir, alors qu'ils visiteront les Rapides de Mont-Laurier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer