Les Inouk s'inclinent 8-4 face aux Braves de Valleyfield

Le gardien des Braves Hugo Talbot-Tassi a bloqué... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le gardien des Braves Hugo Talbot-Tassi a bloqué 36 rondelles. Ici, il veille au grain devant l'attaque de Yamy Girard et de William Leblanc.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Dans l'édition de vendredi de La Voix de l'Est, Philip Sardinha affirmait que le talent et l'expérience ne suffiront pas aux Inouk pour gagner des matchs cette saison. On en a eu la preuve à l'occasion de la première des 49 rencontres que disputeront les Granbyens en 2016-2017.

Souvent deuxièmes sur la rondelle et très indisciplinés, les Inouk ont subi un revers de 8-4 face aux Braves de Valleyfield au centre sportif Léonard-Grondin. Des Braves qui, on en a eu la confirmation, seront effectivement à surveiller au cours des prochains mois.

Les joueurs de Jean-Philippe Hamel sont rapides, ils sont gros et ils ont fait preuve d'une bien meilleure exécution que les locaux, vendredi soir. Aussi, ils avaient l'air d'avoir plus faim. Bref, ils n'ont pas volé les deux points qu'ils sont venus soutirer à Granby.

Mathieu Cardinal a dirigé l'offensive des Braves avec deux buts et deux passes. Alexandre-James Kistabish, avec un but et deux mentions d'aide, ainsi que Derek Bureau, avec deux buts, se sont aussi illustrés.

Le nouveau venu Yamy Girard et Gabriel Tremblay, avec un but et une passe chacun, ont été les meilleurs à l'attaque du côté des Inouk. Sardinha et Maxime Borduas, avec un superbe but, ont complété.

À travers tout cela, les Inouk ont tout de même comblé des déficits de 2-0 et de 3-2 avant qu'ils ne se fassent sortir du match.

Laurent Minville a reçu une pénalité de cinq minutes (en plus d'être expulsé) pour avoir donné de la bande en deuxième période alors que les Braves menaient 4-3. Les Campivallensiens ont fait très mal aux Inouk en marquant deux buts pendant ce long avantage numérique.

Devant le filet, Nathan Ward-Raymond a été remplacé après deux périodes. Il a accordé sept buts sur 29 tirs et n'a pas toujours été très fort. Jimmy Lemay (un but, 10 lancers) a pris la relève. Les Inouk ont lancé 40 fois sur Hugo Talbot-Tassi.

Les vétérans Xavier Brodeur et Charles-Antoine Jolin comptaient parmi les absents. Le premier a été simplement rayé de l'alignement tandis que le second purgeait une suspension d'un match à la suite d'événements survenus lors du dernier match préparatoire.

Seulement 510 spectateurs, une foule très ordinaire pour un match d'ouverture, ont assisté à la rencontre. Vrai qu'il faisait beau, mais bon...

Gosselin: «Indiscipline»

L'entraîneur Patrick Gosselin avait peu à raconter à la suite de la rencontre.

«L'indiscipline nous a coulés, c'est clair, a-t-il affirmé. Les chiffres parlent d'eux-mêmes: les Braves ont marqué quatre buts sur le jeu de puissance. C'est dommage parce qu'on était loin de jouer un mauvais match jusqu'à la punition majeure imposée à Minville...»

Les Inouk auront une semaine pour corriger le tir, leur prochain match n'étant prévu que vendredi prochain, à Princeville.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer