Gauthier est le nouveau capitaine des Inouk

«Il y a des soirs où ça va... (photo Alain Dion)

Agrandir

«Il y a des soirs où ça va moins bien sur la glace, c'est normal, mais il faut toujours essayer de donner son 100 %», explique le nouveau capitaine des Inouk, Marc-André Gauthier.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) «Être capitaine, c'est un honneur, mais c'est aussi une grosse responsabilité. Je prends ça très au sérieux.»

Sans surprise, le défenseur Marc-André Gauthier portera le C sur son chandail des Inouk cette saison. Il a été le choix de ses coéquipiers, un choix qui a ensuite été approuvé par les entraîneurs et la direction de l'équipe.

Le choix est tout à fait logique. Gauthier, 20 ans, entame sa quatrième et dernière saison avec les Inouk et il est vu comme le grand frère dans le vestiaire. C'est un rassembleur. Très impliqué dans la communauté, il a véritablement adopté Granby, lui qui vient de Val-d'Or.

«Le meilleur capitaine, selon moi, c'est celui qui donne l'exemple, a repris le gaillard avant la séance d'entraînement de mercredi. Il y a des soirs où ça va moins bien sur la glace, c'est normal, mais il faut toujours essayer de donner son 100 %. Donner l'exemple, c'est un peu ça.»

Jonathan Delorme, qui était capitaine des Inouk lorsqu'ils ont remporté la coupe Napa, sera une inspiration pour Gauthier.

«Jonathan, il était parfait. Il aimait tout le monde, tout le monde l'aimait et il était très respecté. S'il y avait un conflit, il savait toujours trouver les bons mots. Et il donnait toujours l'exemple, sur la glace comme en dehors. Je n'ai jamais joué pour un aussi bon capitaine de toute ma carrière.»

Des attentes

Les Inouk entameront la nouvelle saison vendredi soir en recevant les Braves de Valleyfield au centre sportif Léonard-Grondin. Les attentes s'annoncent élevées envers les Granbyens et Marc-André Gauthier en est conscient.

«C'est certain qu'on a plein de vétérans et ça, ça impressionne. En plus, on est rapides et on est solides à toutes les positions. Honnêtement, il est un peu tôt pour faire de grandes prédictions, mais je ne vois pas comment on pourrait décevoir. On a une très belle équipe.»

Et pour la première fois depuis ses débuts au hockey junior, Gauthier sera dirigé par un autre entraîneur que David Lapierre, parti travailler avec les Huskies de Rouyn-Noranda. Il avoue que ça lui fait drôle.

«Dave méritait de graduer dans la LHJMQ, car il a fait ses preuves. Avec Patrick (Gosselin), c'est autre chose, c'est une autre dynamique. C'est un coach qui est près de ses joueurs, qui leur parle beaucoup.»

En profiter

Marc-André Gauthier entreprend sa dernière saison au hockey junior. Et il entend en profiter pleinement.

«On me demande parfois ce que je vais faire la saison prochaine. Honnêtement, je ne sais pas trop. Pour l'heure, je vais profiter de la campagne qui commence, je veux m'amuser et la vivre au maximum. On a ce qu'il faut, en plus, pour passer un très, très bel hiver...»

À première vue, il a tout à fait raison.

Un entraîneur des habiletés

Le directeur général Patrice Bosch a par ailleurs annoncé mercredi l'embauche de François Borduas à titre d'entraîneur des habilités et du développement personnel des joueurs.

«C'est une première à Granby d'avoir ce type de coach. Ce sera clairement un plus pour l'équipe», a expliqué Bosch. Borduas, dont le fils Maxime porte l'uniforme des Inouk, enseigne le hockey depuis une vingtaine d'années, lui qui a joué au niveau junior AAA et senior.  Les Inouk devraient enfin annoncer sous peu l'embauche d'un entraîneur des gardiens.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer