Ranger de nouveau contraint à l'abandon

«C'est frustrant et ça fait mal», a réagi... (Joe Labrie)

Agrandir

«C'est frustrant et ça fait mal», a réagi Andrew Ranger.

Joe Labrie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Pour une deuxième course de suite, Andrew Ranger a été abandonné par sa mécanique. Et cette fois, ça a fait particulièrement mal.

Parti troisième, Ranger a vu son moteur flancher au 23e tour de l'épreuve prévue pour une cinquantaine et il a fini 21e. Et puisqu'il concède maintenant 30 points de retard sur le jeune Ontarien Cayden Lapcevich, le meneur au classement des pilotes de la série canadienne de NASCAR, il n'a plus aucune chance de mettre la main sur le championnat, bien qu'il reste encore deux courses au calendrier.

Kevin Lacroix a remporté sa deuxième victoire de la saison en fin de semaine. Sur le circuit routier du Canadian Tire Motorsport Park de Bowmanville, il a devancé Louis-Philippe Dumoulin et... Lapcevich.

«Tout allait si bien, a soupiré Ranger, qui avait le moral dans les talons. J'étais deuxième, la voiture était performante et j'économisais la mécanique et les pneus pour la fin. Puis, le moteur a flanché et ma journée était terminée. C'est frustrant et ça fait mal, d'autant plus que ça fait deux fois de suite que ça arrive...»

Le Sheffordois Martin Côté a pris part à sa deuxième épreuve après avoir participé au Grand Prix de Trois-Rivières quelques semaines plus tôt. Dimanche, il a terminé 16e sur 24.

Le petit monde de la série Pinty's se transportera du côté de Saint-Eustache, samedi.

«Il reste deux courses et on va maintenant courir pour le spectacle, sans penser au championnat, a repris Ranger. C'est dommage, mais je ne peux pas y faire grand-chose...»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer