Une course que Ranger veut gagner

Andrew Ranger.... (Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Andrew Ranger.

Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Après avoir été incapable de terminer l'épreuve présentée sur l'ovale d'Antigonish en Nouvelle-Écosse il y a deux semaines, Andrew Ranger a glissé au deuxième rang du classement des pilotes de la série canadienne de NASCAR derrière la recrue Cayden Lapcevich, justement vainqueur dans les Maritimes.

Il ne reste plus que trois courses au calendrier, à commencer par celle de dimanche au Canadian Tire Motorsport Park de Bowmanville, en Ontario. Sur circuit routier, Ranger a de grandes ambitions.

«Je m'amène à Bowmanville pour gagner!, a lancé le Granbyen chemin faisant vers l'ancienne piste de Mosport. J'ai gagné là-bas au mois de mai, je suis très à l'aise sur ce tracé... et j'ai envie de m'imposer une certaine pression.»

Ranger accuse un retard de 12 points sur Lapcevich. Alex Tagliani est troisième au classement, 32 points derrière l'Ontarien de 16 ans, qui est en train de voler le spectacle au sein de la série Pinty's.

«Son père Jeff court depuis des lunes et Cayden est tombé dedans quand il était petit, comme dirait l'autre. Il a du talent, beaucoup de talent, et il est particulièrement bon sur ovale. Mais même sur circuit routier, il se débrouille bien. Il a un bel avenir devant lui, c'est clair.»

Mais Ranger a dominé le classement des pilotes une bonne partie de la saison et il n'a pas l'intention de se faire voler son troisième titre en carrière en série canadienne de NASCAR par une recrue.

«Si on oublie la malchance survenue à Antigonish (problème de moteur), c'est une belle saison. Et je veux qu'elle soit belle jusqu'au bout!»

Pour tout vous dire, on a rarement vu Ranger aussi déterminé.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer