Un long week-end au rythme du ballon rond

Les Cosmos U-14 MA ont amorcé l'International Jean-Yves... (JULIE CATUDAL)

Agrandir

Les Cosmos U-14 MA ont amorcé l'International Jean-Yves Phaneuf du bon pied vendredi soir en signant une victoire sans équivoque de 5-1 face au Dynamik-Metro Plouffe de Sherbrooke.

JULIE CATUDAL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Granby et les environs vibreront au rythme du ballon rond durant le long week-end dans le cadre de la 39e édition de l'International de soccer Jean-Yves Phaneuf. L'événement qui accueillera 298 équipes a pris son envol vendredi soir avec la présentation de sept parties.

Année après année, le tournoi granbyen demeure l'un des plus courus de la province. Pas moins de 5000 joueurs âgés de 11 à 16 ans arpenteront la pelouse des 24 terrains mis à leur disposition en fin de semaine.

Devenu une tradition du week-end de la fête du Travail dans la région, l'International Jean-Yves Phaneuf attire des clubs provenant des quatre coins de la province. Des équipes de Val-d'Or, de Rimouski, de Montréal, de Québec et même de Sept-Îles seront notamment de la partie.

Des formations souhaitant s'inscrire continuaient même d'appeler à quelques jours du lancement du tournoi, mais pas de bol, cela fait longtemps que l'événement a atteint sa capacité maximum d'accueil.

Déjà, les villes de Bromont, Saint-Alphonse-de-Granby, Waterloo, Saint-Césaire, Sainte-Cécile-de-Milton et Saint-Paul-d'Abbotsford réservent plusieurs de leurs terrains pour le tournoi qui fonctionne à plein régime depuis de nombreuses années.

Cela se répercute bien entendu sur les établissements hôteliers et de restauration qui seront nombreux à afficher complet durant les quatre jours de l'événement. En fait, on estime que le tournoi engendrera 3 millions de dollars en retombées économiques pour la région.

«Tout est plein. Les hôtels, les motels, les campings. Tout. On n'a plus de place pour accueillir plus de monde», a récemment indiqué le grand manitou du soccer granbyen, Jean-Yves Phaneuf.

Les joueurs des Cosmos en profiteront également par la bande puisque tous les profits générés par le tournoi sont retournés au club de soccer granbyen. C'est également la raison pour laquelle ce grand rendez-vous sportif avait été fondé à la base.

Pas moins de 39 ans plus tard, le tournoi, qui sera l'hôte de 565 matchs en ce long week-end, attire maintenant des milliers de joueurs et près de 25 000 accompagnateurs.

La Tournée circuit d'excellence sera d'ailleurs de passage à l'International Jean-Yves Phaneuf ce samedi. Un kiosque d'information à propos des diverses fédérations de soccer sera aménagé sur place et les jeunes pourront aussi tester la vitesse de leurs tirs grâce à un radar.

Bon départ des Cosmos U-14 MA

En tout, plus d'une quinzaine d'équipes des Cosmos défendront les couleurs de Granby ce week-end. Les Cosmos U-14 MA, qui étaient la première formation locale en action vendredi soir, ont certainement réussi leur entrée.

Ils ont en effet amorcé leur participation de belle façon en signant une victoire sans équivoque de 5-1 face au Dynamik-Metro Plouffe de Sherbrooke. Vincent Thibault a volé la vedette en inscrivant un tour du chapeau. Thomas Laliberté, sur un tir de pénalité, et Daniel Alveal ont marqué les autres buts pour Granby.

«Ça part du bon pied. On est vraiment motivés. On n'a pas de supervedette dans notre alignement, mais les gars travaillent fort et l'esprit d'équipe est là. On a l'objectif de gagner nos cinq matchs et on est bien parti», s'est réjoui l'entraîneur-chef des Cosmos U-14 MA, Marc Desmarais.

L'équipe espère surtout obtenir sa rédemption après s'être fait enlever deux victoires à sa fiche par la Ligue de soccer Richelieu-Yamaska. Cette pénalité infligée en raison de la suspension d'un joueur qui n'aurait pas été rapportée a privé la formation du championnat de saison régulière.

«On compte se servir du tournoi et des séries la semaine prochaine pour montrer que c'est vraiment nous qui devrions être premiers au classement», note M. Desmarais.

Ce dernier assure d'ailleurs que sa troupe ne ressent pas plus de pression même si elle a la chance de jouer à domicile. «Non, c'est plus de la motivation. Ça nous donne encore plus le goût de l'emporter. Tu veux toujours gagner quand tu joues à la maison. Ce qui est le fun, c'est qu'on est sûr d'avoir la foule de notre bord.»

«Pour moi, le Jean-Yves Phaneuf, c'est le tournoi le plus prestigieux dans la province. J'aimerais vraiment ça gagner. Tout le monde vient ici. C'est un tournoi très difficile à remporter. Mon assistant Jean était à l'époque avec la première équipe des Cosmos à avoir remporté les grands honneurs de ce tournoi et on aimerait bien répéter l'exploit cette année», conclutM. Desmarais.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer