Les Alouettes à la recherche de constance face au Rouge et Noir

Les Alouettes sont loin d'avoir affiché de la... (Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Les Alouettes sont loin d'avoir affiché de la constance cette année. Ils montrent le pire dossier à domicile (1-4) et n'ont toujours pas signé deux victoires de suite.

Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Kelsey Patterson
La Presse Canadienne
Montréal

Les Alouettes de Montréal semblent faire deux pas en arrière chaque fois qu'ils en font un vers l'avant. C'est une tendance que John Bowman veut voir disparaître au cours de la deuxième moitié du calendrier régulier de la Ligue canadienne de football.

Après neuf matchs, les Alouettes (3-6) sont derniers dans l'Association de l'Est. Bowman souhaite que la formation montréalaise amorce la deuxième portion du bon pied alors que le Rouge et Noir d'Ottawa sera au Stade Percival-Molson, jeudi.

«La différence entre bon et excellent, c'est la constance, a indiqué le vétéran qui a accepté une prolongation de contrat d'un an avec l'équipe au mois de février. C'est ce dont je suis fier, en tentant d'être constant. Nous devons essayer d'enfiler quelques victoires.»

Les Alouettes sont loin d'avoir affiché de la constance cette année. Ils montrent le pire dossier à domicile (1-4) et n'ont toujours pas signé deux victoires de suite. Chacune de leurs victoires a été suivie par un décevant revers.

La faible section Est fait cependant en sorte que les Alouettes ne sont pas loin de la tête malgré tout. Les Argonauts de Toronto, les Tiger-Cats d'Hamilton et le Rouge et Noir (4-4-1) n'ont seulement que quatre victoires cette saison.

Sortir de leur torpeur

Malgré quelques piètres prestations, Bowman croit que les Alouettes ont tous les outils pour sortir de leur torpeur.

«Jusqu'à ce qu'ils nous disent que nous sommes éliminés des séries, nous n'allons pas abandonner, a-t-il rappelé. Il reste encore neuf matchs. J'ai vu beaucoup de choses se produire en neuf matchs dans la Ligue auparavant. Nous allons nous battre chaque semaine.»

Il y a deux semaines, les Alouettes ont inscrit six touchés pour écraser le Rouge et Noir 43-19. Les hommes de Jim Popp ont ensuite perdu 32-18 face aux Blue Bombers de Winnipeg, ne marquant aucun point en deuxième demie.

«Nous allons avoir des matchs et des semaines en dents de scie, a déclaré le quart-arrière Kevin Glenn. Il fait simplement passer à autre chose, oublier et tenter de demeurer positifs pour la prochaine sortie. L'inconstance fait partie de la réalité. C'est comme ça pour chaque équipe.»

Carter sera absent

Les Alouettes devront se passer des services du receveur étoile Duron Carter, jeudi, lors du troisième et dernier affrontement entre Montréal et Ottawa.

Carter purgera une suspension d'un match pour avoir renversé l'entraîneur-chef du Rouge et Noir, Rick Campbell, en célébrant un touché le 30 juin.

Le receveur, qui mène les Alouettes avec cinq touchés et 717 verges de gains, avait porté la suspension en appel et a disputé tous les matchs depuis. Un arbitre indépendant a rejeté cet appel lundi, 53 jours après l'incident.

À l'entraînement cette semaine, Popp avait critiqué le moment choisi pour rendre la décision. «C'est au milieu de la semaine, a-t-il dit. Nous avons déjà eu les rencontres et un entraînement, c'est un scénario d'équipe. C'est ce qui est difficile à gérer.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer