Sprinter jusqu'au fil d'arrivée

Steve Poirier a signé un nouveau record en... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Steve Poirier a signé un nouveau record en récoltant sa 60e victoire en série Empire Super Sprints mardi dernier aux États-Unis. Le Québécois sera à surveiller vendredi soir à l'Autodrome Granby.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) L'Autodrome Granby vibrera à nouveau au rythme des bolides de la série Empire Super Sprints, qui seront de passage en ville pour la deuxième fois cette saison vendredi soir.

Le pilote québécois Steve Poirier sera notamment à surveiller, lui qui occupe le second rang du classement général derrière l'Américain Jason Barney. Seulement 20 points séparent les deux pilotes.

Poirier est d'ailleurs devenu mardi le pilote avec le plus de victoires dans l'histoire de la série après avoir triomphé du côté de la piste I-88 à Afton, dans l'État de New York. Il a battu le record détenu par Mike Woodring en signant sa 60e victoire en carrière.

«On est bien représentés par des pilotes du Québec dans cette série. Steve Poirier, c'est un gars qui a couru longtemps en modifié à Granby avant de s'en aller en Super Sprints en 2006. Il y aura beaucoup d'attentes face à ses performances après la marque qu'il a établie cette semaine», a indiqué le promoteur de l'Autodrome Granby, Dominic Lussier.

Michael Parent, qui court régulièrement en modifié, prendra aussi part à la finale de 25 tours des Empire Super Sprints. Parent a d'ailleurs effectué des essais sur la piste granbyenne mercredi afin de roder un moteur neuf.

«C'est un gars qui est aussi hyper rapide. Il faudra également garder un oeil sur lui. Ces deux Québécois risquent de donner beaucoup de fil à retordre aux Américains», estime Lussier.

À l'instar de Poirier, Alain Boisvert sera en action autant en modifié qu'en sprint. Comme toujours, Lussier s'attend à une bonne foule dans les estrades pour ces petits bolides qui filent à des vitesses vertigineuses.

«C'est l'une des très grosses soirées de l'Autodrome. Il y a toujours des gens d'un peu partout à travers le Québec et de l'État de New York qui viennent lorsqu'on reçoit la visite des Empire Super Sprints.»

«Pour donner une comparaison, un modifié, ça pèse 2400 livres et ça a à peu près 600 forces de moteur. Un sprint, ça pèse 1200 livres et ça a le même 600 forces. C'est des autos super rapides et c'est toujours très spectaculaire à voir», note Lussier.

Minuit moins une

Avec la fin du championnat qui approche à grands pas, l'action ne manquera pas non plus dans les trois autres finales prévues à l'horaire. Les modifiés s'affronteront entre autres dans une course de 50 tours.

La lutte à finir entre les deux frères Bernier s'annonce prometteuse alors que François possède une maigre avance de deux points sur Steve.

«C'est sûr que les yeux vont être sur ces deux gars-là pour les deux derniers programmes de l'année. On est chanceux, car on va avoir une fin de championnat très serrée comparativement à certaines années où il y a des pilotes qui dominent plus. Ça va être intéressant à suivre jusqu'au bout», fait valoir Lussier.

Chez les sportsman, Dany Gagné, Martin Hébert et Martin Pelletier vont poursuivre leur lutte à trois dans une épreuve de 30 tours. Gagné est actuellement premier au classement après sa victoire de la semaine dernière.

Les spectateurs auront aussi droit au prochain chapitre du duel entre Jocelyn Roy et Stéphane Lemire lors de la finale prostock de 25 tours. Malgré ses cinq victoires, Lemire affiche un retard de 17 points sur Roy. Avec seulement deux programmes à faire avec des points à l'enjeu, Lemire n'aura pas d'autres choix que de tout donner sur la piste.

«La guerre au championnat s'achève. Il est minuit moins une. Les pilotes qui souhaitent revenir dans le portrait ou combler un écart n'ont plus le choix, c'est maintenant ou jamais», a résumé Lussier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer