Jacob Graveline est retranché par le Phoenix

Jacob Graveline a bien aimé sa première expérience... (Tirée de Facebook)

Agrandir

Jacob Graveline a bien aimé sa première expérience avec le Phoenix de Sherbrooke. On le voit ici entouré de sa mère Magalie Laplante et de son père Martin Graveline lors de la dernière séance de repêchage de la LHJMQ.

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

Après avoir fait écarquiller les yeux avec ses talents de fabricant de jeux, Jacob Graveline a finalement été retranché du camp d'entraînement du Phoenix de Sherbrooke cette semaine.

L'attaquant de Roxton Pond âgé de 16 ans en était à sa première expérience au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Rappelons qu'il avait été sélectionné par le Phoenix en 6e ronde lors du dernier repêchage.

«Après le camp des recrues, ils m'ont permis de continuer le camp et de jouer les matchs intraéquipe avec les vétérans. Ils m'ont dit que j'avais été une belle surprise et qu'ils ne s'attendaient pas à ce que je sorte aussi fort», a noté Graveline.

«Ils m'ont "coupé" pour que j'aille prendre de l'expérience dans le midget AAA. Ils m'ont dit qu'il fallait juste que je réussisse à me renforcir et que j'allais pouvoir revenir tenter ma chance l'année prochaine», a-t-il ajouté.

En attendant de prendre plus de poids, l'ancien des Titans du Verbe Divin s'est rapporté aux Cantonniers de Magog, avec qui il disputera la prochaine saison sous l'égide de l'ancien gardien de la LNH, Félix Potvin. Le Roxtonais a déjà amassé un but et deux aides en deux matchs présaison.

«Je vais continuer d'essayer de dominer, de rester parmi les meilleurs et faire mon possible pour développer ma forme physique. Mon but est de continuer de m'améliorer constamment et d'aider l'équipe à faire les séries», a résumé le jeune hockeyeur.

«Un gros step»

Même s'il a été retranché de l'alignement du Phoenix avant les matchs hors-concours, Graveline assure qu'il a adoré son court séjour à Sherbrooke.

«C'est vraiment impressionnant de voir le professionnalisme du personnel quand tu commences à arriver dans les grosses ligues. C'est un gros step. De jouer avec des gars plus vieux, c'est très différent, mais j'ai bien aimé. Ça a été une expérience inoubliable.»

Un autre joueur de la région, Félip Bourdeau, a également été retranché du camp d'entraînement du Phoenix il y a quelques jours. L'ailier droit originaire de Bedford a été victime des premières coupures après les trois jours du précamp de l'organisation, tenu à Rockland en Ontario.

Bourdeau, qui évoluait pour les Harfangs du Triolet la saison dernière, avait été repêché en 7e ronde par Sherbrooke en juin. Tout comme Graveline, ses droits appartiennent aux Inouk de Granby dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

Les deux joueront par ailleurs ensemble avec les Cantonniers de Magog cet hiver. Reste maintenant à voir s'ils arboreront un jour le même uniforme au sein du Phoenix de Sherbrooke, qui lancera sa saison le 23 septembre face aux Huskies de Rouyn-Noranda.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer