L'élite cycliste rivalise à Bromont

Les meilleurs cyclistes des quatre coins de la... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Les meilleurs cyclistes des quatre coins de la province rivaliseront sur l'ovale de Bromont, vendredi et samedi, dans le cadre des Championnats québécois sur piste.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) La crème des cyclistes d'ici, de la relève aux maîtres, sera en action vendredi et samedi sur l'ovale de Bromont, dans le cadre des Championnats québécois sur piste.

À peine quelques jours après avoir souligné le 20e anniversaire du vélodrome provenant des Jeux d'Atlanta de 1996, l'équipe du Centre national de cyclisme de Bromont (CNCB) accueillera une centaine de cyclistes de partout en province. Une belle façon de poursuivre sur la lancée des Jeux olympiques de Rio, estime le directeur général du CNCB, Nicolas Legault. «On a la chance d'avoir plusieurs événements au cours de la saison. On s'attend à des performances très relevées pendant les deux jours de compétition.»

D'ailleurs, plusieurs athlètes seront à surveiller, souligne le DG. Notons la participation de Gabriel Guay, un cycliste bien de chez nous qui évolue dans les rangs juniors au sein du Club cycliste Haute-Yamaska. De même, on pense à Simone Boislard (cadet femme), qui a triomphé en juillet aux Jeux du Québec à Montréal, remportant entre autres les épreuves du sprint et du contre-la-montre. Il y a aussi le prometteur Tristan Guillemette, également chez les juniors. Après avoir connu un très bon début de saison, le jeune homme a été recruté par l'équipe canadienne qui a pris part aux Championnats mondiaux sur piste à Aigle, en Suisse.

La relève de Hugo Barrette, l'unique Canadien participant aux épreuves de cyclisme sur piste aux Olympiques brésiliens, sera de la compétition à Bromont. En ce sens, pensons notamment à Pier-André Côté, qui fait très bonne figure à sa saison initiale élite. Le jeune athlète prendra le départ au keirin à Bromont. On ne pourrait passer sous silence la présence de Gérard-Louis Robert chez les maîtres. À 67 ans, il cumule plus de 300 victoires et a été maintes fois champion du monde en plus de compter une foule de records sur piste et sur route. Un «véritable phénomène», indique Nicolas Legault.

Synergie

Possédant le seul vélodrome au Québec depuis la perte de celui de Montréal, le CNCB accueille les Championnats québécois sur piste depuis une quinzaine d'années. Question d'amener une meilleure synergie entre les coureurs, les épreuves élite entrecroisent celles des classes cadet, minime et junior. «Dans les dernières années, on a décidé de jumeler les catégories de plus haut niveau, comme élite et maître, pour que les coureurs puissent enseigner aux plus jeunes. Je pense que ça donne une ambiance de groupe très intéressante. C'est stimulant pour les athlètes.»

Les athlètes s'élanceront sur la piste dès 10 h 30, vendredi et samedi. Si la pluie empêche la présentation de certaines compétitions, les épreuves se poursuivront dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer