«De belles surprises» au camp des Inouk

Le camp d'entraînement des Inouk a pris son... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le camp d'entraînement des Inouk a pris son envol ce week-end au centre sportif Léonard-Grondin. Pas moins de 43 joueurs ont pris part à cinq matchs intra-équipe depuis vendredi dernier.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Le camp d'entraînement 2016 des Inouk en est seulement à ses balbutiements, mais déjà le DG du club granbyen de la LHJAAAQ dit avoir observé de belles choses sur la glace au cours du week-end.

En tout, pas moins de 43 joueurs aspirant à porter l'uniforme des Inouk cet hiver ont pris part à cinq matchs intra-équipe depuis vendredi dernier. Les plus jeunes ont tout donné dans l'espoir de se tailler un poste tandis que les vétérans en ont profité pour se familiariser avec leur nouvel entraîneur-chef.

«Ça a bien été. Ça m'a permis d'apprendre à connaître les gars et de mettre des visages sur les noms. Il y a plusieurs joueurs que je ne connaissais pas qui m'ont agréablement surpris. Ça a été une belle fin de semaine pour se mettre dans le bain», a noté Patrick Gosselin qui remplace David Lapierre derrière le banc des Inouk.

Patrice Bosch, qui est devenu le nouveau DG des Inouk en mai dernier, a dressé le même constat. «Honnêtement, on a eu de belles surprises, a-t-il dit sans vouloir donner de noms. Là, on commence à avoir des nouvelles de joueurs qui vont arriver du junior majeur et on s'attend à en avoir d'autres lundi.»

Du renfort de la LHJMQ

Le premier choix des Inouk lors du dernier repêchage, Alec Richer (Québec), ainsi que Jacob Garon-Landry (Baie-Comeau) et Daniel Brassard (Rimouski) ont été retranchés de leur club respectif de la LHJMQ et devraient se rapporter à Granby au cours des prochains jours.

Ces trois défenseurs viendront certainement solidifier la ligne bleue des Inouk à la suite des départs d'Alexandre Coulombe et de Francis Robichaud, qui ont terminé leur carrière junior au printemps dernier. À cela s'ajoute Alexandre Dufour, un attaquant du Drakkar de Baie-Comeau, qui a aussi été retranché.

«Garon-Landry et Dufour, c'est deux joueurs qui jouaient régulièrement dans le junior majeur. Ce sont de bons atouts qui pourraient se joindre à nous. Le seul dont on n'est pas sûrs pour l'instant, c'est Dufour. On est présentement en discussion avec lui», a indiqué Bosch.

Il reste d'ailleurs toujours une place de disponible parmi les joueurs de 20 ans. Pour l'instant, les Inouk en comptent quatre dans leur alignement, soit Philip Sardinha, Keven Cloutier, Marc-André Gauthier et Yamy Girard.

Devant le filet

Du côté des gardiens, Nathan Ward-Raymond est toujours au camp des Cataractes de Shawinigan tandis que Jimmy Lemay, repêché en deuxième ronde par Granby en juin dernier, participe toujours à celui de l'Océanic de Rimouski.

Il y a donc quatre jeunes gardiens, dont Claude Demers qui a évolué avec les Braves junior AA de Farnham la saison dernière, qui luttent présentement afin d'avoir la chance de défendre le filet des Inouk.

«Est-ce que c'est possible qu'on acquière un autre gardien par transaction? Je ne le sais pas. On va voir, mais pour l'instant, on compte piger dans ces six gardiens-là», a fait savoir Bosch.

Le DG des Inouk a déjà procédé aux premières coupures dimanche soir et a indiqué que d'autres suivront après les pratiques de mardi et mercredi.

«On aimerait avoir notre alignement jeudi avant notre premier match préparatoire, mais c'est sûr qu'on va être encore à l'essai. Il va quand même rester des joueurs en extra puisqu'on a beaucoup de joueurs locaux qui se battent pour des postes.»

Les Inouk disputeront en effet leur premier match préparatoire vendredi prochain alors qu'ils recevront la visite des Forts de Chambly au centre sportif Léonard-Grondin. Le club granbyen en disputera ensuite trois autres avant de lancer sa saison le 9 septembre contre les Braves de Valleyfield.

«C'est sûr qu'on va apporter des changements d'ici là, mais en bout de ligne, on va simplement prendre les 23 joueurs qui vont faire la meilleure équipe», a affirmé Bosch.

«Je suis satisfait de ce que j'ai vu jusqu'à maintenant et surtout de l'attitude des vétérans dans le camp d'entraînement qui montrent vraiment le droit chemin aux jeunes. Il y a beaucoup de chemin à faire, mais on est parti dans la bonne direction», a-t-il ajouté.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer