Jean-Guy Chartrand intronisé vendredi au Mémorial de la terre battue

Jean-Guy Chartrand a été l'un des premiers Québécois... (Fournie par le mémorial de la terre battue)

Agrandir

Jean-Guy Chartrand a été l'un des premiers Québécois à courir à la mythique «The Track of Champions», le Fonda Speedway dans l'État de New York.

Fournie par le mémorial de la terre battue

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) La soirée de course de vendredi à l'Autodrome Granby s'annonce haute en couleur et chargée d'émotions.

En plus de la première visite des voitures Modlite en 2016, le Mémorial de la terre battue intronisera son cinquième membre: Jean-Guy Chartrand. Il sera présent à la cérémonie avec sa famille et il signera même des autographes dès 17 h.

Aujourd'hui âgé de 80 ans, Chartrand est un «grand ambassadeur du sport», selon Dave Paryzo, l'un des cofondateurs du Mémorial. Il explique que son parcours est unique et mérite d'être souligné.

Dans les années 60, Chartrand a été l'un des premiers Québécois à courir à la mythique «Track of Champions», le Fonda Speedway dans l'État de New York, où chaque samedi soir, les 40 plus grands du sport se donnaient rendez-vous.

L'endroit est devenu l'une des pistes de prédilection de Jean-Guy-Chartrand.

En 1965, le coureur fût récompensé de la distinction du «American - Canadian Sportsmanship Award» pour ses prouesses en piste. Il deviendra l'un des coureurs les plus populaires des amateurs américains.

De 1969 à 1975, Chartrand se consacrera uniquement aux courses sur pavé, où il fera malheur partout où il passera.

Sa carrière a pris fin à la mi-juin 1983, alors qu'il est victime de l'un des plus gros accidents de l'histoire de l'Autodrome Drummond. Il s'en est sorti indemne, mais il a décidé d'accrocher son casque, après une carrière de 28 ans, dont 20 sur la terre battue. Chartrand aura pris d'assauts au-delà de 50 pistes différentes, la majorité étant située aux États-Unis.

Soirée Modlite Canam

Pour la première fois de la saison, les voitures Modlite fouleront la terre battue de l'Autodrome de Granby, pour une finale de 20 tours. «C'est une série qui est intéressante à regarder et qui est en croissance, c'est certain que ça va donner un bon spectacle», estime Dominic Lussier, copropriétaire et promoteur de l'Autodrome Granby.

«Ils sont assez rapides et avec le 1/2 mile, c'est exigeant pour la mécanique, donc ça prend une bonne préparation», ajoute-t-il.

La course s'annonce assez serrée, à l'image du classement de la catégorie.

Benjamin Cartier (#22 B) a une mince avance de trois points sur Kevin Burke (#91) au championnat. Réjean Lemieux (#30) complète le top-3. Lors de la dernière venue des Modlite l'an dernier, Lemieux avait remporté la course devant Martin Fleurent (#52) et Cartier.

Points de championnat en modifié

«La victoire en modifié sera d'une importance capitale et le gagnant pourrait brouiller les cartes pour les deux courses qui restent, puisque des points de championnat - près du double des points normaux - y est rattachée», lance Dominic Lussier, déjà excité de connaître l'issue de la finale de 50 tours.

Les deux frères Bernier sont toujours en haut de classement, alors que François (#1x) a 40 points d'avance sur Steve (#25x). Steve Bernard (#54) suit en troisième place, lui qui domine le cumul Granby/RPM. Dominic Dufault (#63) et Kayle Robidoux (#46) sont respectivement classés 4e et 5e.

En sportsman, Martin Hébert (#43) tentera d'ajouter un autre top-5 à son tableau de chasse lors de la finale de 30 tours, lui qui est premier au classement. Dany Gagné (# 90) et Martin Pelletier (# 92) le talonnent de près.

Soulignons que Francis Méthot quitte la série STR pour se joindre aux sportsman, lui qui s'est procuré l'ancienne voiture#24 de Jonathan Archambault. Il arborera le #55. «Francis est un bon pilote. Il aura toutefois une adaptation à faire, mais il pourra quand même causer des surprises», commente Dominic Lussier.

En prostock, pour une finale de 25 tours, Jocelyn Roy (#48) et Stéphane Lemire (#115) tenteront de s'arracher la victoire, alors que 12 petits les séparent au classement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer