• La Voix de l'Est > 
  • Sports 
  • > Classique Acura: Jean-Philip Cornellier n'oubliera jamais l'édition 2013 

Classique Acura: Jean-Philip Cornellier n'oubliera jamais l'édition 2013

À sa troisième année chez les professionnels, le... (Archives, La Voix de l'Est)

Agrandir

À sa troisième année chez les professionnels, le Granbyen Jean-Philip Cornellier connaît ses meilleurs moments.

Archives, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

De tous les participants à la Classique Acura qui sera disputée mercredi et jeudi au club Atlantide, le Granbyen Jean-Philip Cornellier est probablement celui qui a le plus à coeur cet événement de la division nationale du Circuit Canada Pro Tour.

Ce tournoi de 36 trous doté d'un enjeu global de 40 000 $, dont 7000 $ sont destinés au champion, regroupera un peloton de près de 75 golfeurs professionnels affiliés au Circuit Great Lakes Tour et à la PGA du Canada.

Lorsqu'il fait le bilan de ses premières années chez les professionnels, Cornellier ne peut s'empêcher de se remémorer l'édition 2013 de la Classique Acura qu'il avait remportée en tant que golfeur amateur sur les allées du club Beloeil. Il avait alors coiffé au fil d'arrivée le vétéran Yvan Beauchemin et tous les professionnels de la PGA du Québec.

«Sans le moindre doute, cette victoire m'a servi de motivation, a dit le golfeur affilié au club de golf de Knowlton. Elle m'a prouvé que j'avais le talent nécessaire pour accéder au golf professionnel. Ton niveau de confiance fait un bond de géant lorsque tu réalises que tu peux rivaliser avec des professionnels aguerris.»

Ce jour-là, Beauchemin avait touché la première bourse de 6000 $, mais Cornellier avait conservé en souvenir le chèque géant habituellement remis au champion après la cérémonie protocolaire.

«Dave (Lévesque) avait même apposé sa signature sur le chèque comme pour authentifier ma victoire», a raconté Cornellier.

Sur une lancée

Peu après sa victoire à la Classique Acura de 2013, Cornellier avait poursuivi dans la même veine au point d'être sacré joueur de l'année sur le circuit universitaire québécois.

À sa troisième année chez les professionnels, Cornellier connaît ses meilleurs moments. Le golfeur de 25 ans revendique une troisième place à l'Omnium du Québec et une quatrième position au Tournoi des Maîtres.

Il occupe le cinquième rang du Classement Molson Canadian 67 derrière Stephane Dubois, Dave Lévesque, tenant du titre de la Classique Acura, Matt Hoffman et Marc-Étienne Bussières, qui seront tous de la partie cette semaine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer