Jimmy Walker remporte le Championnat de la PGA

Walker a rejoint Danny Willett (Tournoi des Maîtres),... (Associated Press)

Agrandir

Walker a rejoint Danny Willett (Tournoi des Maîtres), Dustin Johnson (Omnium des États-Unis) et Henrik Stenson (Omnium britannique) sur la liste des nouveaux gagnants de tournois majeurs.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Sprinfield

Les étoiles ne se sont jamais alignées de manière aussi brillante pour Jimmy Walker.

Au cours de la plus longue ronde finale du Championnat de la PGA en 64 ans, Walker a réussi trois oiselets sur le neuf de retour au club de golf Baltusrol et a gardé son calme face au premier joueur mondial pour ramener une carte de 67, trois coups sous la normale, et l'emporter par un coup sur Jason Day.

Walker a rendu les choses un peu trop dramatiques à la fin.

Après avoir vu Day réussir un coup roulé de 15 pieds pour s'approcher à un coup avec un aigle au 18e trou, Walker a tenté d'atteindre le vert en deux coups alors qu'un simple par aurait fait le travail. Il a envoyé sa balle dans l'herbe longue, a réussi une approche de 35 pieds et a dû caler un coup roulé de trois pieds pour la victoire.

Il n'a jamais eu aucun doute, et le joueur de 37 ans a calmement célébré.

«Parfois, les choses ne viennent pas facilement, a déclaré Walker après avoir soulevé le trophée Wanamaker, qui pèse 37 livres. Il a vraiment mis la pression sur moi pour que je fasse le par. Les pars sont parfois difficiles. Mais je l'ai eu.

«C'était incroyable. Ç'a été une bataille toute la journée.»

Ce fut une bataille pour tout le monde alors que pas moins de 10 golfeurs, dont Walker et Day, ont joué 36 trous. Au cours d'une dernière journée particulière, les dirigeants ont permis aux joueurs de soulever, nettoyer et replacer leurs balles partout, sauf dans l'herbe longue en raison des conditions difficiles du terrain, qui avait été inondé la veille.

Tentant désespérément de terminer le tournoi avant la tombée du jour, ils ont immédiatement renvoyé les duos de la troisième ronde sur le terrain pour la quatrième ronde. Cette situation a fait en sorte que des golfeurs disputaient la dernière ronde pendant que Walker complétait la troisième.

Le tout s'est cependant terminé sur une bonne note pour Walker. Il est devenu le quatrième joueur à décrocher un premier titre majeur cette année après Danny Willett (Tournoi des Maîtres), Dustin Johnson (Omnium des États-Unis) et Henrik Stenson (Omnium britannique). La dernière fois que cet exploit a été réussi, c'était en 2011.

Encore mieux: cette victoire lui permet d'assurer sa présence sur l'équipe de la Coupe Ryder.

Walker en est un que l'on attendait pas, lui qui a reçu plus d'attention pour son travail d'astrophotographie - reconnu en partie par la NASA - que pour sa carrière de golfeur. Il avait besoin d'une excellente prestation dans des conditions difficiles, dimanche, et il a livré la marchandise.

Il n'a pas commis de boguey en 28 trous. Il a amorcé le neuf de retour en calant une sortie de fosse de 45 pieds au 10e trou et en réussissant un coup roulé de 30 pieds pour l'oiselet au 11e.

Le champion de l'Omnium britannique Henrik Stenson a commis un double boguey au 15e, qui l'a sorti de la course. Brooks Koepka avait fait de même un peu plus tôt.

Day, lui, a maintenu la cadence, déterminé à rejoindre Tiger Woods en tant que seuls golfeurs à avoir défendu avec succès leur titre au Championnat de la PGA. Il l'a presque fait en réussissant un aigle au 18e trou.

Daniel Summerhays a terminé troisième à -10 après une ronde de 66 tandis qu'il y avait une triple égalité au quatrième échelon à -9.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer