L'Impact arrache le nul à Washington

Hernan Bernardello à l'entraînement... (Archives La Presse)

Agrandir

Hernan Bernardello à l'entraînement

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Washington

Alors qu'on n'y croyait plus, Hernan Bernardello a joué les héros à son retour dans l'uniforme bleu-blanc-noir en marquant en fin de match et l'Impact de Montréal a arraché un verdict nul de 1-1 au D.C. United, dimanche, même s'il a dû se défendre avec un joueur en moins pendant les 10 dernières minutes.

Rapatrié à Montréal la semaine dernière, Bernardello a touché la cible à la 86e minute, soit 15 minutes après son entrée dans le match et cinq minutes après l'expulsion de Didier Drogba pour un coup de genou dans le dos d'un rival. Matteo Mancosu a renvoyé le ballon en retrait à Bernardello après un corner et la puissante frappe de l'Argentin a dévié avant de faire bouger les cordages.

Ce but est venu sauver un match peu inspiré de la part de l'Impact (7-5-9), qui avait pourtant été dominant la semaine dernière dans une victoire de 5-1 face à l'Union de Philadelphie.

Patrick Mullins a marqué à la 20e minute pour le United (5-8-8), qui est demeuré invaincu en six matchs face à l'Impact au RFK Stadium (3-0-3). La formation de la capitale américaine a dominé dans la majorité des catégories, dont 16-8 au chapitre des tirs au but. Elle a toutefois nettement manqué d'opportunisme.

Le défenseur Laurent Ciman était de retour au jeu pour l'Impact, lui qui aura finalement raté trois matchs en raison d'une blessure à une cheville.

À l'arraché

Le United a contrôlé le jeu dès les premiers instants et a cogné à la porte à quelques reprises, profitant du jeu décousu de la défensive montréalaise.

Drogba a mené la charge du côté de l'Impact. Il a toutefois été appelé pour un hors-jeu à la première tentative, puis il a été imprécis à la deuxième occasion.

Le United a finalement profité des largesses de l'Impact à la 20e minute. Taylor Kemp a rejoint Mullins au deuxième poteau avec un centre parfait par-dessus le défenseur Victor Cabrera. Mullins a fait rebondir le ballon de la tête et il a abouti dans le coin du filet, hors de la portée du gardien Evan Bush.

Jared Jeffrey a menacé à la 28e minute, mais une intervention à point de Laurent Ciman a permis à Bush de récupérer le ballon.

À l'autre bout du terrain, Ignacio Piatti a obtenu une bonne occasion à la 31e minute. La remise de Steve Birnbaum vers son gardien Bill Hamid a manqué de vigueur et Piatti l'a interceptée. Après avoir poussé le ballon derrière Hamid, l'Argentin a manqué d'angle pour viser l'ouverture et sa frappe s'est écrasée sur le poteau.

Le milieu de terrain du United Luciano Acosta s'est occupé du spectacle par la suite, obtenant trois occasions en or de creuser l'écart entre la 33e et la 54e minute. 

Bush a gardé l'Impact dans le coup avec une parade spectaculaire vers sa gauche pour frustrer Nick DeLeon à la 64e minute.

On croyait l'Impact mort et enterré quand Drogba a écopé un carton rouge pour un léger coup de genou dans le dos de Marcelo Sarvas à la 81e minute. Cependant Bernardello a souligné son premier match avec l'Impact depuis le 11 juin 2014 avec un coup fumant.

L'Impact reprendra officiellement l'action samedi prochain, quand le Dynamo de Houston sera de passage au stade Saputo. Drogba sera absent, suspendu automatiquement pour un match en vertu de son carton rouge.

Entre temps, la formation montréalaise disputera un match amical contre l'AS Roma, mercredi au stade Saputo.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer