International Bromont: l'épreuve d'ouverture à Andrew Ramsay

Avec sa jument Stella L, Melissandre Lincourt a... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Avec sa jument Stella L, Melissandre Lincourt a terminé au 23e rang de l'épreuve d'ouverture à Bromont, mais demeure très confiante pour la suite des choses.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jérôme Roy
La Voix de l'Est

(Bromont) À peine plus d'une demi-seconde. C'est le temps qui sépare le premier du deuxième rang à l'épreuve d'ouverture Québec Original de sauts d'obstacles chaudement disputée à l'International Bromont, qui réunissait 36 compétiteurs.

C'est finalement l'américain Andrew Ramsay et sa jeune monture Stranger qui ont remporté les grands honneurs de cette première étape menant à la Coupe du Monde de dimanche. Après l'épreuve, le cavalier était visiblement très satisfait. Il s'est tout de même montré critique.

«C'était bien [...] même s'il y a des endroits où j'aurais pu être plus rapide, dû être plus rapide. Nous n'avons pas vraiment suivi le plan que nous avions. [...] Todd Minikus [qui a terminé<saxo:ch value="226 128 168"/>4e en raison d'une faute, NDLR] a été presque deux secondes plus rapide que nous, ce qui démontre qu'il y a place à amélioration», opine M. Ramsay.

Podium 100% américain

C'est un autre duo américain, Andrew Welles et sa monture Brindis Bogibo, qui a terminé deuxième. Loin d'être déçu de la tournure des événements, l'homme se dit bien en selle pour l'épreuve reine, son «principal objectif».

«Ce cheval a vraiment bien répondu lors des Grands Prix cette année et a besoin d'un peu d'expérience dans les épreuves de vitesse, c'est pourquoi je voulais aller plus vite aujourd'hui», résume-t-il.

Tout juste derrière lui et moins d'une seconde derrière le gagnant, sa compatriote Ali Wolff et sa monture Caya ont également offert une belle performance.

Plus difficile pour les cavaliers locaux

Après une première ronde fort prometteuse, la Canadienne Laurie Bucci et sa monture Black Berry ont dû se contenter du dixième rang en raison d'une faute jumelée à un temps défavorable lors du barrage. Le meilleur tandem québécois, Melissandre Lincourt et sa jument Just Stella L, a raté le barrage en raison d'une faute en première ronde, terminant au 23e rang. La cavalière de Laval s'est tout de même montrée très positive après l'épreuve.

«C'était vraiment une petite erreur de concours, tempère-t-elle. [...] Récemment, elle a fait quatre épreuves sans faute. [...] Là, je la sens vraiment prête pour la Coupe du monde de dimanche.»

Même avec deux montures - Braque de Villa d'Arto et Luigi - Anne-Sophie Milette n'a pu terminer la première ronde. Quant à lui, la participation de David Arcand au plus haut niveau a pris fin prématurément, puisque son cheval boitait.

Lucy Deslauriers impressionne

L'Américaine aux racines bromontoises Lucy Deslauriers continue de briller cette semaine. Avec Hester, elle a pris le 7e rang de l'épreuve d'ouverture de jeudi. Quelques heures plus tôt, elle avait carrément dominé à l'épreuve de sauts d'obstacles chez les amateurs juniors. Cette fois avec Hamlet, elle a terminé avec presque dix secondes d'avance sur son plus proche rival, en plus d'être la seule à réaliser un sans-faute.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer