Tim Côté s'illustre en Alberta

Tim Côté a remporté les grands honneurs du... (Tirée de Facebook)

Agrandir

Tim Côté a remporté les grands honneurs du championnat canadien des hommes forts naturels la fin de semaine dernière en Alberta.

Tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Cowansville) Le Cowansvillois Tim Côté a démontré toute l'étendue de sa force en remportant le championnat canadien des hommes forts naturels le week-end dernier à Airdrie, en banlieue de Calgary.

Ce championnat se distingue d'autres événements du genre par la tenue de tests antidopage obligatoires. Le colosse âgé de 28 ans avait obtenu son billet pour cette importante compétition en mai dernier à Trenton en Ontario en se hissant parmi le top-5 de la qualification pour l'Est du Canada.

«Ça a très bien été. C'est la première fois que j'y participais et j'ai été constant à part pour une seule épreuve, la bascule du pneu, où j'ai terminé 4e. J'ai cependant toujours été premier ou deuxième dans les autres épreuves», a indiqué l'homme fort québécois.

Ce dernier s'est dit très fier de sa performance d'autant plus qu'il a été opéré pour une hernie cet hiver, ce qui l'a tenu à l'écart des gymnases pendant douze semaines. Il est toutefois revenu plus fort et plus déterminé que jamais comme en fait foi sa première place à cette finale canadienne.

«C'était l'attente que je m'étais fixée puisque je vise toujours la victoire», a lancé Tim Côté qui a d'abord cru avoir échappé de peu la première place en raison d'une erreur dans le pointage.

Au terme d'une épreuve, les juges ont en effet inscrit qu'il avait parcouru seulement 22 des 30 pieds à couvrir, alors qu'en fait, il avait franchi la distance complète en 22 secondes.

«Ils ont apporté le correctif plus tard et au lieu de finir deuxième à un point du premier, j'ai terminé premier par quatre points d'avance. Je ne l'ai toutefois su qu'après les photos de podium. Même la personne qui avait fini première trouvait ça bizarre et avait demandé de voir les feuilles de pointage», raconte Tim Côté en riant.

Cinq épreuves

Les dix participants ont mesuré leur force lors de cinq épreuves impressionnantes. Lors de la marche du fermier, ils ont notamment dû marcher avec des charges s'élevant jusqu'à 380 livres dans chaque main sur une distance de 30 pieds.

Tim Côté s'est particulièrement illustré dans le medley d'épaules où il a été le seul à réussir à soulever un billot de 300 livres jusqu'au bout de ses bras. Il a par contre eu plus de difficultés avec la bascule des pneus, un de 700 livres et un de 1100 livres, que les hommes forts devaient renverser deux fois le plus rapidement possible.

«Je ne suis pas habitué de voyager en avion, donc je n'avais pas mangé et bu beaucoup. J'ai commencé à pogner des crampes dans les jambes, ce qui a compliqué les choses, mais je me suis bien débrouillé quand même en finissant quatrième», a raconté le costaud gaillard.

La compétition s'est finie en grand avec les marches de l'enfer où les participants devaient monter deux marches avec de lourdes cloches pesant jusqu'à 640 livres.

«Un gars m'a dit qu'en dix ans, il y avait une seule personne qui est parvenue à soulever la cloche de 640 livres sur une marche et j'ai réussi à le faire. Malheureusement, on a été deux à le faire cette journée-là. Un autre a aussi réussi l'exploit une seconde plus rapidement que moi», a relaté Tim Côté.

Cela ne l'a toutefois pas empêché de terminer premier au cumulatif des épreuves.

«Comme j'ai gagné, je vais pouvoir intégrer le circuit mondial des hommes forts naturels. Je ne réalise pas encore que je vais avoir cette chance. Je suis très heureux d'avoir l'opportunité de représenter le Canada sur la scène internationale. C'est l'accomplissement de beaucoup d'efforts», s'est-il réjoui.

Tim Côté devrait ainsi part à diverses compétitions à travers le globe au cours des prochains mois. «Je n'ai pas encore les dates officielles, mais j'irais au Japon, en Roumanie et en Russie cet automne et au début de l'hiver.»

Un été bien rempli

L'homme fort cowansvillois a un agenda bien chargé cet été puisqu'il participe aussi aux compétitions provinciales de l'Alliance canadienne des athlètes de force amateur (ACAFA). Il occupe d'ailleurs présentement le premier rang du classement à égalité avec un autre compétiteur.

Tim Côté, qui s'entraîne à raison de 12 heures par semaine au gym La Taule à Waterloo, se prépare donc minutieusement en vue de la dernière épreuve de la saison qui aura lieu le 20 août à Acton Vale dans le cadre du Show de la rentrée Desjardins.

Il compte également prendre part au championnat québécois de l'ACAFA le 3 septembre prochain à Waterloo. «Les deux meilleurs au Québec pourront aller à Régina pour participer au championnat canadien. Ceux qui performeront bien en Saskatchewan auront ensuite accès au championnat mondial amateur. Ça fait beaucoup, mais ça me motive à m'entraîner encore plus fort pour aller chercher d'autres victoires», conclut-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer