Richelieu-Yamaska brille en athlétisme

Le Granbyen Frédérik Côté a grimpé sur la... (fournie)

Agrandir

Le Granbyen Frédérik Côté a grimpé sur la troisième marche du podium du 110 m haies samedi chez les juvéniles.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

La région de Richelieu-Yamaska a connu une journée faste dimanche à la 51e Finale des Jeux du Québec, présentée à Montréal, en récoltant pas moins de huit médailles.

Plusieurs jeunes du coin ont notamment brillé en athlétisme, dont le Granbyen Ismaël Meunier-Boutartour qui a grimpé sur la troisième marche du podium au lancer du poids chez les juvéniles grâce à un tir de 13,32 mètres.

Cette 3e place s'avère un bel exploit pour l'athlète qui est plutôt reconnu pour ses talents de coureur. Ce dernier a toutefois été victime d'un claquage pendant la sélection finale du 200 m en vue des Jeux du Québec, ce qui l'a forcé à se rabattre sur le lancer du poids.

«Mes attentes n'étaient pas trop élevées, car je suis un sprinter avant tout. Je suis donc très satisfait. Ça a été une très belle performance pour moi et je suis très content de pouvoir dire que je suis le 3e meilleur au Québec», a-t-il souligné.

Dans un autobus bondé de membres de la délégation où retentissaient les cris de «Richelieu-Yamaska», il a souligné qu'il prendrait aussi part lundi aux épreuves de relais du 4x100 m et du 4x400m, malgré sa blessure.

«Je vais tout donner. Je compte bien être l'un des plus rapides. Nous avons une excellente équipe et nous visons même un record», a lancé l'athlète granbyen, qui avait établi deux records des Jeux du Québec aux 100 m et 200 m haies il y a deux ans à Longueuil.

Pour le relais, Ismaël Meunier-Boutartour fera notamment équipe avec un autre Granbyen, Frédérik Côté, qui a aussi remporté une médaille de bronze samedi au 110 m haies chez les juvéniles. Il a parcouru la distance en 15,94 secondes.

«Quand j'ai vu mon nom sur le tableau, j'ai lâché un gros cri de joie. C'est une médaille que j'attendais depuis longtemps. J'ai travaillé beaucoup pour l'obtenir et je sais que c'était une médaille très convoitée puisque plusieurs coureurs avaient des temps similaires», a-t-il relevé.

Ce dernier s'est aussi dit très confiant en vue des deux relais qui seront disputés lundi. «On a des chances de médaille dans les deux courses et on espère bien terminer en force notre participation aux Jeux du Québec.»

Toujours en athlétisme, Éloïse Soderbom de Saint-Joachim-de-Shefford a également grimpé sur la troisième marche du podium du pentathlon cadet grâce à une récolte de 108 points.

Enfin, Lydia-Anne Poliquin (lancer du poids cadet), Audrey Girard-Vallières (Olympiques spéciaux, 400 m) et Ismaël Bemane (triple saut cadet) ont tous mis la main sur une médaille de bronze dimanche.

Canoë-kayak et basketball

Les porte-couleurs de Richelieu-Yamaska se sont également illustrés en canoë-kayak dimanche en décrochant trois médailles. L'équipe du C4 masculin a fini 2e au 200 m et 3e au 1000 m. L'un des membres du quatuor, Jean-Michel Laliberté, a aussi bien fait en solo terminant 3e au 200 m.

De son côté, Samuel Marois de Roxton Pond est passé bien près de remporter une médaille au tir à l'arc à poulie animalier 3D chez les 15-17 ans. Il a terminé avec 137 points, ratant une place sur le podium par seulement trois points.

Au chapitre des sports d'équipes, l'équipe de basketball féminin s'est qualifiée pour la finale de consolation qui sera présentée lundi. Les filles affronteront alors les représentantes de la Mauricie.

Il s'agit d'une légère déception pour l'équipe féminine qui avait remporté l'or il y a deux ans, mais d'une belle réussite compte tenu des nombreuses blessures qui ont affligé des membres de la formation ce week-end.

«Elles ont connu une journée difficile dimanche, mais elles sont su remonter la pente de belle façon. Nos deux équipes de basket ont eu beaucoup de blessés, mais même si le moral était bas samedi, je suis certain qu'elles vont pousser fort lors de la finale pour le bronze», a assuré l'agent d'information de Richelieu-Yamaska, Steve Côté.

De son côté, l'équipe masculine de basket a pu se réjouir en signant une première victoire en 13 ans en division 1, mais celle-ci a tout de même dû se contenter de la 6e place au classement.

L'équipe masculine de volleyball de plage a quant à elle terminé le tournoi des Jeux du Québec en 7e place tandis que leurs homologues féminines ont fini en 14e position.

À l'aube de la dernière journée de compétition lundi, la délégation de Richelieu-Yamaska se retrouve ainsi avec une récolte de 26 médailles. Elle partage le 10e rang du tableau des médailles ex aequo avec l'Est-du-Québec. La Rive-Sud domine toujours le classement avec 90 podiums.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer