Soccer : Richelieu-Yamaska entre joie et tristesse

Battues 3-0 par Laval, les filles de Richelieu-Yamaska... (photos fournies par Francine Duquette)

Agrandir

Battues 3-0 par Laval, les filles de Richelieu-Yamaska (en rouge) ont vu leurs espoirs de médailles s'envoler en fumée.

photos fournies par Francine Duquette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Montréal) Les deux équipes de soccer (division 1) de Richelieu-Yamaska ont officiellement été écartées de la ronde des médailles, mercredi dans le cadre des Jeux du Québec 2016. Entre joie et tristesse, les réactions étaient diamétralement opposées dans chacun des vestiaires.

Chez les filles, une défaite de3-0 contre Laval a enlevé toute chance à la région de passer en grande finale. «C'est très décevant, parce que tout était encore possible. On a connu une performance qui n'est vraiment pas à la hauteur de nos attentes», commente l'entraîneure-chef Andréanne Gagné.

Les Lavalloises n'ont pas tardé à prendre le contrôle du match, marquant dès les premières minutes. Un flagrant manque de communication a fait en sorte que la passe d'une défenseure s'est retrouvée au fond du filet de Richelieu-Yamaska.

Laval a doublé son avance une quinzaine de minutes plus tard. Sur un coup de pied de coin rentrant, Rosalie Stabile a malencontreusement boxé le ballon dans son but. En deuxième mi-temps, la gardienne originaire de Granby a également été déjouée par un coup franc tiré à bonne distance.

Andréanne Gagné refuse toutefois de jeter le blâme sur une joueuse en particulier. «On gagne en équipe et on perd en équipe», assure l'entraîneure de Brossard.

La meilleure occasion des rouges est survenue dans les derniers instants de la partie. Le tir d'Élise Cardin a d'abord frappé le poteau, puis la tentative d'Alexandre Boily-St-Pierre a été bloquée sur la ligne de but.

Avec une fiche d'une victoire et deux revers, la formation féminine de Richelieu-Yamaska termine la ronde préliminaire au troisième rang du groupe A en division 1. Elle affrontera Montréal jeudi midi lors du match qui déterminera les positions 5 et 6 au classement général.

«On a quelque chose à prouver, donc c'est sûr qu'on s'attend à une victoire», indique Andréanne Gagné.

Les garçons célèbrent

Si un scénario identique les attend, les garçons de Richelieu-Yamaska avaient de quoi célébrer mercredi. Alors que plusieurs centaines de spectateurs étaient réunis au Stade de soccer de Montréal, ils ont signé un gain éclatant de 4-0 contre Lanaudière.

Malgré ses deux défaites en début de tournoi, l'équipe masculine a donc décroché la troisième position de son groupe, conservant ainsi sa place en division 1 en vue des prochains Jeux du Québec d'été, en 2018.

«C'était jamais arrivé dans l'histoire de Richelieu-Yamaska, souligne l'entraîneur-chef Jean-Philippe Gagné. Les gars s'étaient qualifiés en division 1 pour la première fois en dix ans environ. C'est un gros événement pour nous, on est très fiers.»

Après une première mi-temps plutôt égale, la tempête Richelieu-Yamaska a déferlé après la pause.

Tout juste entré en jeu, le Granbyen Gabriel Moreau a d'abord récupéré un ballon bondissant pour ouvrir le pointage.

Auteur d'un doublé, le capitaine Xavier Lemaître a ensuite porté un dur coup aux représentants de Lanaudière. Originaire de Knowlton, le milieu central a notamment marqué d'un angle improbable sur coup franc.

Le défenseur Victor Audet a également surpris le gardien adverse avec un tir provenant du centre du terrain.

«Tout le monde a bien joué aujourd'hui (mercredi). On a tous été intenses, ensemble», mentionne Xavier Lemaître, un porte-couleur des Cosmos de Granby.

Le match pour la 5e position opposera donc Laval et Richelieu-Yamaska, jeudi sur le coup de midi.

«C'est du bonus. C'est sûr qu'on joue toujours pour gagner. Mais les gars ne se sont jamais rendus jusque-là...», se réjouit Jean-Philippe Gagné.

Dans le cadre de la 51e finale des Jeux du Québec, les compétitions de soccer impliquent des équipes de catégorie U-13.

Quatre médailles de plus

La délégation de Richelieu-Yamaska a ajouté quatre médailles à sa récolte mercredi, portant son total à 15. Au moment d'écrire ces lignes, la région s'accrochait toujours au cinquième rang du classement général.

Les golfeurs foulaient les allées du club d'Anjou pour une dernière fois mercredi, alors qu'on jouait selon la formule «stableford».

Mathilde Denicourt en a profité pour décrocher l'argent dans la catégorie bantam (13-14 ans), n'étant devancée que par Émily Romancew (région du Lac-Saint-Louis).

«J'ai vraiment bien joué. Ça fait plusieurs jours que je voyais le parcours, donc je commençais à bien le connaître. Et j'avais eu de bonnes performances au cours des dernières semaines», explique-t-elle.

L'athlète de Saint-Césaire espère que ses récents succès se poursuivront au cours du prochain mois puisqu'elle participera à des tournois disputés en Floride, en Nouvelle-Écosse puis à Drummondville.

Le frère de Mathilde, Jean-Philippe Denicourt, a connu moins de succès mercredi, lui qui a terminé 8e chez les juvéniles (15-16 ans).

Proulx et Brunelle brillent encore

Après avoir remporté l'or au contre-la-montre et l'argent au relais par équipes mardi, l'adepte de BMX Édouard Proulx a déclaré à La Voix de l'Est qu'il visait une autre victoire mercredi. L'adolescent de Saint-Valérien a tenu parole, remportant chacune des courses auxquelles il y a pris part.

Visiblement inspiré par son coéquipier, Emy Poirier, de Saint-Théodore-d'Acton, a remporté l'argent du côté féminin grâce à un total de 28 points.

Cédrik Brunelle a quant à lui remporté une troisième épreuve des Olympiques spéciaux du Québec en autant de jours. Cette fois, le nageur de Cowansville s'est imposé à l'occasion du 50 m brasse.

Zachary Gosselin est passé bien près d'une seconde médaille dans le cadre de ces Jeux, mais il y a dû se contenter du quatrième rang au 100 m libre. Le cycliste Nicolas Ippersiel a connu le même sort lors du critérium de la classe minime.

L'équipe de volley-ball féminin de Richelieu-Yamaska a quant à elle terminé son tournoi en 12e position.

Jonathan Gagnon

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer