Du baseball de grande qualité malgré la défaite

Malgré la défaite, David Gauthier a été brillant... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Malgré la défaite, David Gauthier a été brillant au monticule.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Les Québécois rêvent au retour des ligues majeures à Montréal, mais il n'en reste pas moins qu'il se joue du bon baseball chez nous. On en a eu la preuve, mardi soir, au stade Napoléon-Fontaine.

La centaine de spectateurs réunis au stade ont eu droit à un match de grande qualité: disputé à un train d'enfer (le duel a duré moins de 90 minutes), il a mis en vedette deux lanceurs en très belle forme et des joueurs qui ont multiplié les gros jeux en défensive. Vraiment, c'était beau à regarder.

La mauvaise nouvelle, c'est que les Guerriers junior élite se sont inclinés 2-0 devant le Rocket de Coaticook. Si les Granbyens n'ont plus les moyens de perdre, ils demeurent tout de même en vie dans la lutte pour la dernière place disponible pour accéder aux séries éliminatoires.

Les Guerriers (13-27), 12e sur 13 équipes au classement, ont une victoire de plus que les Voyageurs de Saguenay (12-24). Mais voilà, les Voyageurs ont encore six matchs à disputer, contre seulement deux (samedi contre Gatineau à domicile) pour les Guerriers. Oui, tout est possible pour les locaux, même si leur marge de manoeuvre n'est pas très grande.

Mais revenons à l'excellent match auquel on a assisté.

David Gauthier (6-5) a été le lanceur perdant, bien qu'il ait retiré le Rocket dans l'ordre quatre fois sur sept. Il a permis seulement trois coups sûrs et deux buts sur balles et les deux points qu'il a accordés étaient mérités.

Le gagnant, Jean-Philippe Bernard, n'a alloué que trois coups sûrs et autant de buts sur balles. Christopher Acosta-Tapia, Kevin Denis et Cédryk Émond ont été les seuls à frapper en lieu sûr contre lui avec un simple chaque fois.

Gauthier n'a péché qu'en deuxième manche, alors qu'il a alloué deux coups sûrs et un but sur balles. Avec un retrait au compteur, l'ex-Guerrier Shawn Rainville a frappé un simple bon pour deux points et c'est tout ce dont le Rocket a eu besoin pour l'emporter.

«J'ai encore plein d'amis avec les Guerriers, je n'ai aucune rancune envers l'organisation, mais c'est certain que ça me fait un p'tit velours d'avoir contribué de cette façon à la victoire», a expliqué Rainville, qui a été échangé contre Malcolm Gardner et un choix au repêchage le mois dernier.

De l'autre côté, Gauthier aurait aimé faire encore mieux. On ne lui en voudra certes pas d'avoir été zéro en deux au bâton.

«On veut faire les séries et Coaticook était une équipe qu'on pouvait battre, a-t-il dit. Samedi, il va falloir se présenter au stade en se disant qu'il faut absolument gagner les deux matchs.»

Aucune erreur

Il est très rare qu'on assiste à un match de niveau junior élite sans qu'aucune erreur soit commise. Ça a été le cas mardi. Et d'un côté comme de l'autre, la défensive a volé plusieurs coups sûrs.

On le répète, mais c'est vrai: vraiment, c'était très bon.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer