La pole pour Ranger à Toronto

Andrew Ranger a obtenu sa 18e pole en... (Archives Le Nouvelliste)

Agrandir

Andrew Ranger a obtenu sa 18e pole en carrière, un sommet en série canadienne de NASCAR.

Archives Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Meneur au classement des pilotes de la série canadienne de NASCAR après quatre courses, Andrew Ranger partira premier, samedi après-midi, à l'occasion de l'épreuve disputée dans les rues du centre-ville de Toronto à l'occasion du Honda Indy.

Après avoir terminé troisième lors des pratiques, Ranger s'est avéré trop fort pour la compétition en qualification. Il s'agit de sa 18e pole en carrière, un nouveau sommet en série Pinty's.

«Ça a bien été, a commenté Ranger, très calmement. On a changé de pneus à la suite des pratiques, mais je savais que j'avais une bonne voiture. Et on l'a démontré très clairement en qualification.»

Ranger n'a effectué que trois tours de piste en qualifications. Ce fut amplement suffisant.

«Je m'attends à de la grosse compétition de la part d'Alex Tagliani lors de la course, a-t-il repris. En qualification, il a effectué six tours, il voulait absolument me battre. Ça n'a pas fonctionné, mais il n'a sûrement pas dit son dernier mot...»

Ranger est à l'aise et confiant sur le circuit routier de Toronto. Normal quand on sait qu'il a remporté les deux courses de la série canadienne de NASCAR présentées dans la Ville-Reine (en 2010 et en 2011) et que, au même endroit, il a triomphé en Formule Renault, a fini deuxième en Formule Atlantique et a obtenu une cinquième place en IndyCar.

«C'est un circuit qui ressemble à celui de Trois-Rivières, où je me sens aussi comme chez nous. Je vais essayer de bien faire les choses à nouveau.»

Il y a 26 pilotes en piste  à Toronto en fin de semaine.

Autodrome: la pluievole le spectacle

La pluie a par ailleurs volé le spectacle, vendredi soir, à l'Autodrome Granby. Il était 19 h 55 lorsque l'annonceur maison Anthony Marcotte a confirmé que la soirée était terminée à la suite des averses très importantes qui venaient de tomber.

Les prostock s'apprêtaient à entreprendre leurs qualifications au moment même où Dame Nature a déversé son fiel sur la région. Les sportsman, les modifiés et les Speed STR de la série Revstar avaient toutefois eu le temps d'offrir leurs épreuves préliminaires au public, qui s'annonçait moins nombreux qu'à l'habitude en raison du temps incertain.

Le 5 août, on reprendra exactement là où on a laissé vendredi soir.

Steve Bernier et Mathieu Desjardins, en modifié, Martin Pelletier et Mathieu Laramée, en sportsman, ainsi que Jonathan Archambault et Sabrina Blanchet, en Speed STR, se sont imposés en qualifications.

Le championnat de mi-saison est à l'horaire vendredi prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer