Un tableau très impressionnant

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Challenger Banque Nationale de tennis de Granby est comme le bon vin. Il s'améliore en vieillissant.

Vendredi midi, lors d'une conférence de presse très courue, on a dévoilé l'identité de ceux et celles qui participeront à la prochaine édition du tournoi. Et à défaut de contenir le nom d'une tonne d'athlètes connus, la liste est impressionnante en terme de qualité de joueurs.

Non, ce n'est pas la première fois qu'on vous dit ça au fil des ans. Mais cette fois, ça saute aux yeux : le 21e Challenger s'annonce comme le plus relevé de l'histoire. 

Pour la première fois en 21 ans, aucun Canadien n'a réussi à accéder directement au tableau principal grâce à son classement. Ainsi, les Frank Dancevic, Peter Polansky, Aleksandra Wozniak et Françoise Abanda, pour ne nommer que ceux-là, devront tous recevoir un laissez-passer pour participer à l'événement. C'est vous dire. Les juniors Félix Auger-Aliassime et Charlotte Robillard-Millette, qui avaient atteint les quarts de finale il y a un an, recevront aussi un laissez-passer.

Pour la première fois, le tableau féminin est plus relevé que le masculin. Ainsi, on retrouve pas moins de 10 joueuses dans le top 150 et la joueuse la moins bien classée parmi les 22 premières inscrites se retrouve au 202e rang mondial. La favorite est une Roumaine, Patricia Maria Tig, 99e joueuse mondiale.

Le favori masculin est un Français, Stéphane Robert, qui se retrouve au 83e rang mondial. À 36 ans, il a remporté sept tournois de type Challenger en carrière. Cette année, il a atteint le deuxième tour à Roland-Garros et le troisième aux Internationaux d'Australie.

Le Challenger aura lieu du 30 juillet au 7 août.

Tous les détails dans La Voix de l'Est de samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer