Golf : les objectifs d'Éolie Delisle ont changé

Éolie Delisle a ramené une carte de 80,... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Éolie Delisle a ramené une carte de 80, jeudi.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Cowansville) Éolie Delisle dispute son dernier championnat provincial dans les rangs juniors. Et elle est débarquée au club de golf de Cowansville, dont elle est membre, en visant une place dans le top-10. Mais voilà que ses performances des deux premières rondes lui permettent plutôt d'espérer une place à l'intérieur du top-5.

Tout comme la veille, l'athlète de 18 ans a ramené une carte de 80, huit coups au-dessus de la normale, ce qui la place au huitième rang parmi les 38 joueuses inscrites à la suite des deux premières rondes. La ronde finale, tant chez les garçons que chez les filles, aura lieu vendredi.

« Dans l'ensemble, je maîtrise bien mes coups et je suis satisfaite de mon jeu jusqu'ici, a expliqué Éolie au 19e trou, jeudi. Le terrain est dans une excellente condition, ce qui facilite la vie de tout le monde. »

Les parents d'Éolie ont un chalet dans la région et vivent le reste du temps à Sainte-Julie. Celle qui joue au golf l'été et qui pratique le ski l'hiver étudie au Collège André-Grasset, à Montréal.

« Le golf prend de plus en plus de place dans ma vie, a-t-elle repris. Et mon objectif à moyen terme est de faire partie de l'équipe des Carabins du golf de l'Université de Montréal et de devenir une bonne golfeuse sur le circuit universitaire. »

Excellente étudiante, Éolie souhaite devenir médecin. Le genre de fille, bref, qui sait où elle s'en va dans la vie.

« J'ai touché à plusieurs sports dans ma vie. Avant de jouer au golf et de faire du ski, j'ai joué au basketball et au volleyball de plage. Mes parents m'ont toujours encouragé à essayer plein de choses. Mais le golf semble être véritablement le sport fait pour moi. »

Elle est entraînée par Pierre Dugas, qui voit un beau talent en elle.

Son meilleur résultat à vie est une ronde de 70, réussie au club Hériot de Saint-Nicéphore. C'était le mois dernier lors d'un tournoi de l'Association de golf des Cantons-de-l'Est. « De façon générale, je joue bien cet été », a-t-elle terminé. 

Paré et Chungtoujours en tête

Après avoir ramené une carte de 73 jeudi Noémie Paré, du club de Victoriaville, est toujours en tête avec un total de 145, un coup au-dessus de la normale, après deux rondes. Elle devance Céleste Dao (Summerlea) et Emily Romancew (Elm Ridge) par trois coups.

Mathilde Denicourt, du club de Saint-Césaire, a joué 85 jeudi pour un cumulatif de 166 après deux rondes. Elle partage le 12e rang avec deux autres joueuses.

Chez les garçons, Cullen Chung, du Royal Montréal, est toujours en tête après avoir joué 73 jeudi, pour un total de 214 (deux coups sous la normale) après trois rondes.

Le meilleur joueur de la région demeure Laurent Desmarchais, du club de Cowansville, qui a joué 76 jeudi et qui montre un cumulatif de 226. Il partage le huitième rang avec deux autres joueurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer