Direction Copenhague pour Laplante et Soucy

Richard Soucy (à gauche) et Patrick Jr. Laplante... (Julie Catudal)

Agrandir

Richard Soucy (à gauche) et Patrick Jr. Laplante n'entendent pas faire du tourisme au Danemark. «On veut aider le Canada à obtenir les meilleurs résultats possible», explique Laplante.

Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) Patrick Jr. Laplante et Richard Soucy sont fébriles. À la fin du mois, ils participeront au Championnat mondial par équipe et au Championnat mondial en double de racketlon, à chaque fois à Copenhague, au Danemark.

«On a hâte!, a lancé Laplante qui, en 2012, avait été couronné champion du monde en simple chez les 21 ans et moins. Personnellement, le racketlon m'a permis de visiter une bonne partie de l'Europe. Je me considère privilégié.»

Le racketlon, rappelons-le, est un sport combiné où on joue au tennis, au tennis de table, au badminton et au squash. Granby a reçu des tournois de niveau international au cours des dernières années.

«C'est moi qui ai initié Patrick au racketlon à l'époque, lance Soucy, qui est inscrit chez les 45 ans et plus. C'est un beau sport, encore méconnu chez nous. Croyez-moi, ça prend tout un athlète pour exceller dans quatre disciplines!»

Soucy, professionnel au complexe Interplus, a effectué un retour au tennis de compétition il y a quelques années et il s'en tire fort bien chez les vétérans. Mais à Copenhague, il devra être bon dans quatre sports. En compagnie de Laplante, il s'entraîne dur.

«On met beaucoup d'heures, avoue Laplante, qui est inscrit dans la catégorie open. Car voyez-vous, on ne s'en va pas là pour jouer aux touristes. On s'en va là pour aider le Canada à obtenir le plus de succès possible.»

Laplante, un enseignant en éducation physique dans la vie de tous les jours, a trouvé sa niche avec le racketlon. Pendant des années, on s'est demandé pourquoi il ne tentait pas sa chance lors des qualifications du Challenger.

«Je suis vraiment à ma place au racketlon. J'aime le tennis, tout le monde le sait, mais je n'ai jamais pensé que ce serait amusant d'aller me faire planter au Challenger. Je préfère me concentrer sur ce que je fais de mieux.»

Le Championnat du monde par équipe aura lieu les 28 et 29 juillet alors que le mondial en double sera présenté les 30 et 31 juillet. Laplante débarquera en Europe dès la semaine prochaine puisqu'il participera à un autre tournoi avant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer