Les Guerriers éteignent le Rocket

Les Guerriers junior élite (en rouge) ont renoué... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Guerriers junior élite (en rouge) ont renoué avec la victoire mardi soir.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Les Guerriers junior élite ont renoué avec la victoire de belle façon devant leurs partisans mardi soir au stade Napoléon-Fontaine en infligeant un revers de 5-2 au Rocket de Coaticook.

Christopher Acosta-Tapia.... (Archives La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Christopher Acosta-Tapia.

Archives La Voix de l'Est

«Ça fait beaucoup de bien de gagner et de mettre fin à notre série de trois revers. C'était une bonne game. Je pense qu'on a joué un très bon match. C'est le fun pour les partisans... et pour nous autres aussi», a noté Yannick Parent, qui dirige les Guerriers aux côtés de Deibis Gomez et de Martin Jacques.

Et comme toute bonne nouvelle arrive rarement seule, ce gain coïncide avec le retour au jeu de Christopher Acosta-Tapia, qui a été l'une des bougies d'allumage de l'offensive granbyenne.

Revenu récemment des États-Unis, Acosta a cogné deux coups sûrs en trois apparitions au bâton face au Rocket. Il a également croisé le marbre à deux reprises, lui qui se remet tout juste d'une blessure au poignet.

«Avec cette victoire et surtout avec l'arrivée de Christopher (Acosta-Tapia) qui a été deux en trois ce soir face à Coaticook, les jeunes ont pris une grosse coche de confiance. Ça boost l'équipe pour la fin de la saison», s'est réjoui Yannick Parent.

Malcolm Gardner, acquis du Rocket il y a quelques semaines, et Cédryk Émond ont aussi brillé au bâton avec deux points produits chacun. Le receveur Tommy Rozon a produit le cinquième point des Guerriers lors de la sixième manche.

«Gardner a bien joué contre son ancien club. Je pense qu'il était motivé au max. Lui-même amène beaucoup de motivation à l'équipe. Ça fait longtemps qu'on voulait aller le chercher pour ça. On a un club jeune et on savait que c'est un leader. Il est toujours positif, il n'a pas peur de se faire entendre et de motiver les joueurs. C'est une grosse acquisition pour nous en vue du reste de la saison.»

La défensive des Guerriers a aussi offert une belle performance contre Coaticook. Après avoir vu le Rocket prendre les devants 2-0 en début de partie, elle s'est vite ressaisie et a laissé peu de joueurs adverses s'aventurer sur les coussins par la suite. La rencontre s'est d'ailleurs terminée après seulement une heure et trente minutes de jeu.

Gauthier brille au monticule

David Gauthier (5-4), qui a lancé un autre match complet, en a profité pour signer une deuxième victoire en autant de départs. Il n'a cédé que quatre coups sûrs, deux points mérités et deux buts sur balles en sept manches de travail. Il a aussi obtenu cinq retraits sur des prises.

La défaite est allée à la fiche de Julien Houle (3-4), qui a alloué huit coups sûrs, cinq points mérités et deux buts sur balles aux frappeurs des Guerriers. Le Rocket a ainsi encaissé un quatrième revers consécutif.

«On a bien joué défensivement. Dave a lancé un très gros match aussi. Il n'a pas eu beaucoup de lancers - seulement 82 je crois - ce qui est toujours bon signe. On peut dire que tout a bien marché pour nous ce soir», a résumé Yannick Parent.

Si l'arrivée d'Acosta-Tapia fera du bien à la production offensive des Guerriers, ceux-ci ont cependant appris mardi qu'ils devront se passer de James Grondin, l'un des autres gros cogneurs du club, pour une période de quatre semaines.

Ce dernier s'est blessé à un doigt, mais devrait être de retour pour les séries éliminatoires si tout se déroule bien dans son cas. «On aurait aimé avoir les deux (Acosta et Grondin) dans l'alignement en même temps, mais bon, on n'a pas le contrôle là-dessus...», a laissé tomber Yannick Parent.

Les Guerriers (11-25) tenteront de signer un deuxième gain de suite dès mercredi soir. Ils seront de passage au stade Eloi Viau pour un duel face aux Cards de LaSalle (10-16), qu'ils essaient présentement de rattraper au 4e rang de la division Uniprix.

Granby les a d'ailleurs battus 5-4 mercredi dernier dans un duel chaudement disputé au domicile des Cards. «On aura pas mal le même alignement et Fernando (Fernandez) sera au monticule. On espère connaître une autre grosse performance», a conclu Yannick Parent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer