Zéro en deux pour les Guerriers junior élite

Les Guerriers junior élite (en rouge) ont été... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Guerriers junior élite (en rouge) ont été balayés par les Castors de Charlesbourg samedi lors du programme double opposant les deux équipes.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Granby) Après avoir aligné trois victoires lors du week-end de la Saint-Jean-Baptiste, les Guerriers junior élite n'ont pas eu grand-chose à célébrer durant la longue fin de semaine de la fête du Canada.

Battu à domicile vendredi soir par les Ducs de Longueuil, le club granbyen a subi deux revers consécutifs sur la route samedi contre les Castors de Charlesbourg. Les Guerriers ont perdu 5-0, puis 9-1, subissant de nouveau un balayage lors d'un programme double.

«L'attaque était morte. On n'a pas frappé du tout. Fernando a bien lancé lors du premier match, mais c'est la production offensive qui a fait défaut», a résumé Yannick Parent qui dirige l'équipe avec Deibis Gomez et Martin Jacques.

Les Guerriers ont en effet été limités à sept et cinq coups sûrs lors des deux rencontres. Ils ont inscrit leur seul point du week-end dans la septième et dernière manche du second duel alors que les Castors bénéficiaient d'une confortable avance de neuf points.

«Les Castors ont un bon club, ils seront à surveiller lors des séries, mais on aurait pu mieux rivaliser que ça contre eux», a admis Yannick Parent, qui ne savait pas trop comment expliquer ces deux contre-performances de son offensive.

Fernando Fernandez (1-3) a été le lanceur perdant lors du premier duel. Il a accordé dix coups sûrs, quatre points mérités et quatre buts sur balles en six manches de travail. Lucas Serafin (5-1) a cédé sept coups sûrs, mais aucun point, enregistrant sa 5e victoire de la saison pour les Castors.

Maxime Beaudoin (0-2) demeure quant à lui en quête d'une première victoire, lui qui a accordé trois coups sûrs et sept points en une manche et un tiers après avoir amorcé le second match au monticule. Maxime Dumas (2-3) a littéralement muselé l'attaque granbyenne, ne cédant que trois coups sûrs en six manches.

Derniers de la division

Avec ces trois revers de suite, les Guerriers (10-25) peinent à s'extirper de la dernière place de la division Uniprix qu'ils occupent maintenant depuis plusieurs semaines. Ils tenteront de renouer avec la victoire mardi soir face au Rocket de Coaticook qui sera alors de passage au stade Napoléon-Fontaine.

«On a quand même démontré de belles choses sur le terrain malgré les défaites. C'est vrai que l'on a une saison en dents de scie, mais on a une jeune équipe. Je suis confiant qu'on saura rebondir mardi face à Coaticook», a conclu Yannick Parent.

Jonathan Lussier, des Castors d'Acton Vale... (Julie Catudal, archives La Voix de l'Est) - image 2.0

Agrandir

Jonathan Lussier, des Castors d'Acton Vale

Julie Catudal, archives La Voix de l'Est

Les Castors s'inclinent devant leurs partisans

Les Castors d'Acton Vale ont perdu 7-6 contre le Royal LePage Plus de Saint-Jérôme dimanche après-midi au stade Léo-Asselin.

Les Castors qui avaient mis fin à une séquence de trois défaites mercredi dernier se retrouvent donc à nouveau en bas de ,500, eux qui affichent un dossier de 7 gains et 8 revers dans la Ligue de baseball majeur du Québec.

Maxime Maher a été le lanceur perdant, dimanche, ayant cédé cinq coups sûrs et cinq points mérités en trois manches de travail. Jonathan Lussier a mené l'attaque valoise avec deux coups sûrs et deux points produits, mais ce fut insuffisant pour permettre aux Castors de revenir de l'arrière.

La troupe de Steve Green sera de retour en action mercredi alors qu'elle recevra la visite des Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu. Maxime Massé

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer