La page du Kid

La ligue Canadienne de Football regorgera de surprises... (Image tirée d'Internet)

Agrandir

La ligue Canadienne de Football regorgera de surprises cette saison.

Image tirée d'Internet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

Une saison excitante au football canadien!

Des changements significatifs tant au niveau des dirigeants que des joueurs, de multiples questions au sujet des quarts-arrières et un tout nouveau stade à Toronto. Voici donc quelques-uns des nombreux éléments qui devraient caractériser la saison 2016 de la Ligue canadienne de football.

Toutefois, si chacune des neuf formations a débuté l'actuelle campagne avec une identité et/ou une personnalité bien à elle, celle-ci pourra peut-être changer en cours de route en raison de la très grande compétition qui règne à travers le circuit. On n'a qu'à penser aux huit quarts partants de la saison dernière qui ont tous subi de graves blessures.

Ceci étant dit, étant moi-même un fan fini de la LCF depuis quelques années, permettez-moi de m'amuser quelque peu avec le jeu des prédictions. Cette semaine, je débuterai avec la division Est pour ensuite poursuivre la semaine prochaine avec la division Ouest. De plus, j'y inclurai également le nom de l'équipe qui, selon moi, devrait y remporter les grands honneurs.

Ottawa

Que j'ai aimé voir évoluer cette équipe Cendrillon la saison dernière! Mené par le vétéran quart Henry Burris (41 ans, le seul à avoir débuté les 18 matchs de sa formation) et pouvant compter sur une bande de receveurs chevronnés (dont quatre ont accumulé plus de 1000 verges de gain), le Rouge et Noir a même atteint la finale de la Coupe Grey l'an dernier malgré le fait qu'il n'en était qu'à sa 2e saison d'existence.

Cependant, à Ottawa, deux questions se posent: primo, va-t-on répéter les exploits de 2015 après avoir perdu les services de l'as-coordonnateur offensif Jason Maas - maintenant instructeur-chef des Eskimos d'Edmonton - et secundo, comment se vivra la cohabitation entre Burris et son nouvel auxiliaire Trevor Harris, qui vient tout juste de signer un contrat de deux ans après avoir mené de main de maître l'offensive des Argonauts de Toronto l'an dernier?

Hamilton

Dire qu'ils sont venus à une attrapée près d'une participation à la finale de l'an dernier, et ce, sans Zach Collaros, le meilleur joueur de la ligue, blessé pendant une bonne partie de la saison! Parce qu'avant sa blessure, les Tiger-Cats étaient un véritable rouleau compresseur. Mais la grande question est de savoir quand reviendra-t-il vraiment au jeu, lui qui s'est fait reconstruire le genou droit. Plus tôt il sera de retour, plus tôt la troupe de Kent Austin accumulera les victoires! De façon réaliste, on prétend qu'il sera dans l'alignement vers la fin juillet, ce qui leur coûtera vraisemblablement le titre dans l'Est.

Montréal

Cette année, pas de Michael Sam ni de Chad Johnson pour attirer l'attention. Après avoir manqué les séries pour la première fois en 20 ans, on vit cependant d'espoir chez nos Alouettes grâce à la venue de nouveaux visages en y incluant un qui est pourtant familier : celui de Duron Carter - fils du légendaire Chris Carter -, qui lui avait fait une belle impression il y a deux ans.

De plus, le retour du vétéran Kevin Glenn devrait amener plus de stabilité au poste de quart-arrière, car la formation en a employé pas moins de huit différents lors de la dernière saison.

Mais en ce qui me concerne, le véritable talon d'Achille de l'organisation se situe sur les lignes de côté étant donné un autre retour, celui de Jim Popp comme entraîneur-chef, lui qui cumule également le poste de directeur-gérant.

Par contre, les Alouettes pourront assurément compter sur un excellent groupe de receveurs qui inclut outre Carter, S.J. Green, Kenny Stafford ainsi que le québécois Samuel Giguère, qui eux seront appuyés par le coordonnateur offensif Anthony Calvillo, aidé de ce vieux routier qu'est Jacques Chapdelaine.

Toronto

Sans doute l'une des plus vieilles franchises du sport professionnel avec ses 143 ans d'existence, les Argonauts, avant la saison 2015, ont connu quatre domiciles durant toute leur histoire. Pourtant, l'an dernier, en raison de la construction du nouveau BMO Field et d'un conflit avec les autorités du Rogers Centre, les Torontois ont joué leurs matchs locaux dans 4 stades différents dont un, croyez-le ou non au Tim Hortons Field, domicile des Tiger-Cats d'Hamilton.

D'ailleurs, la construction de ce nouveau stade suscite un tel engouement à travers la ligue que les «Argos» se sont vus accorder le soin d'organiser les festivités entourant la présentation de la Coupe Grey en novembre prochain.

Espérons que l'équipe, avec le vétéran quart Ricky Ray en tête, saura tirer profit de la situation, chose pour laquelle j'émets certains doutes...

Yvon Desbiens a réussi un trou d'un coup... (fournie) - image 2.0

Agrandir

Yvon Desbiens a réussi un trou d'un coup le 17 juin dernier. Ses compagnons Gérald Langlois et Claude Paradis furent témoins de l'exploit.

fournie

Bonne retraite à Jean Rainville et à Chantal... (Danny Gélinas) - image 2.1

Agrandir

Bonne retraite à Jean Rainville et à Chantal Thibault. 

Danny Gélinas

On en jase autour d'un bon cigare

Je m'en voudrais de ne pas souhaiter une bonne retraite à deux de mes collègues, soit à Chantale Thibault ainsi qu'à Jean Rainville. Si Chantal était considérée comme la «maman» du corps professoral au Verbe Divin en ce sens qu'elle prenait un soin jaloux de ses confrères et consoeurs membres du comité social, Jean, lui, était une force tranquille. Il représentait ce type de vétéran qui avait vu neiger et dont la seule présence imposait le respect. Très impliqué au sein de sa communauté, il poursuivra sans aucun doute ses activités caritatives au plus grand bonheur de plusieurs organismes de la région. Bref, je vous souhaite à tous les deux de prendre ENFIN du temps pour vous, qui avez si souvent pensé aux autres tout au long de votre carrière...

 ..............

Parlant de l'ami Jean, si jamais vous apercevez son Honda Accord stationné devant le Bar Le 1420 aux petites heures du matin, n'allez surtout pas croire que cet enseignant en culture religieuse est soudainement devenu un fan de spectacles érotiques. C'est tout simplement qu'étant habitué de jouer au golf dès l'aurore afin de pouvoir passer le reste de la journée à effectuer les nombreuses «tâches» que lui a confiées sa charmante Madeleine, il doit utiliser ce stationnement, étant donné que la barrière de son club de golf préféré, situé en face, n'est pas encore ouverte au lever du soleil!

 ..............

Toujours au sujet de golfeurs aimant prendre les premiers départs de la journée, on retrouve parmi ceux-là le valeureux Lévite Corbin. Fidèle complice de l'ami Denis Foisy, Lévite, doté d'une remarquable gentillesse, m'assure que ses problèmes de santé sont derrière lui et que nous pourrons encore nous côtoyer pendant de nombreuses saisons... Voilà qui me réjouit...!

 ..............

Mon «club des As» compte un membre de plus, puisque M. Yvon Desbiens en a réussi un le 17 juin dernier sur le 17e trou du Golf Des Lacs à l'aide d'un fer 7 pour franchir la distance de 130 verges. Toutes nos félicitations!

 ..............

Finalement, je m'en voudrais de ne pas souhaiter un joyeux anniversaire à deux amis précieux, en l'occurrence Jean Striganuk et Patrick Lachapelle, qui ajouteront cette semaine - respectivement le 2 et le 4 juillet - une année de plus à leur curriculum vitae. Bonne fête Messieurs...

Un brin d'humour

L'école venant de se terminer, c'est le temps d'aller magasiner aux Galeries, il va y avoir moins de monde!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer