Ranger à ICAR : comme chez lui

«Quand tu as gagné à un endroit, tu... (Michel Dansereau, Flagworld)

Agrandir

«Quand tu as gagné à un endroit, tu sais ce que ça prend pour réussir», a expliqué Andrew Ranger en conférence de presse.

Michel Dansereau, Flagworld

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Mirabel) Après s'être contenté d'une huitième place à Innisfil ainsi qu'à Vallée-Jonction, Andrew Ranger s'amène là où il a connu énormément de succès par le passé en série canadienne de NASCAR.

Sur le Circuit ICAR de Mirabel, Ranger a triomphé trois fois de suite, soit de 2012 à 2014, avant de finir deuxième derrière Kevin Lacroix l'an dernier. En 2013, il a même établi un record de piste lors des qualifications.

«C'est certain que c'est une piste que j'aime et c'est l'fun d'y revenir après deux résultats un peu décevants, a expliqué Ranger en conférence de presse jeudi matin. Mais le moral est très bon, ne vous inquiétez pas!»

À l'Autodrome Chaudière, il y a une semaine, Ranger a mené pendant 75 tours avant d'effectuer un dérapage qui lui a coûté cher. Parti 11e, il avait trouvé la bonne ligne de course et avait réussi à doubler tout le monde en avant de lui.

«Le résultat a été décevant compte tenu, surtout, que j'avais une super bonne voiture. Mais là, je regarde en avant et en avant, c'est la course d'en fin de semaine. J'ai confiance.»

Sur ce circuit, il a toutes les raisons de se sentir tout à fait chez lui. 

«J'aime courir ici, c'est clair. Je suis à l'aise ici. Et quand tu as gagné à un endroit, tu sais ce que ça prend pour réussir.»

Ranger a aussi un gros fan club à Mirabel. À chaque année, les amateurs se pressent autour de lui.

«J'ai participé à toutes les courses présentées ici et j'ai eu du succès. J'aime sentir le support des gens.»

Malgré ses succès du passé, Ranger n'a pas voulu dire qu'il visait la victoire en fin de semaine.

«Le but premier, c'est d'aller chercher le plus de points. Mais si je vois qu'on a une bonne voiture, je vais aller à la guerre, c'est sûr.»

Vingt-quatre voitures

En date de jeudi après-midi, il y avait 24 engagés en vue de la course de la fin de semaine. Notons que les pratiques et les qualifications auront lieu samedi et que l'épreuve principale sera présentée dimanche.

«Vingt-quatre voitures, c'est l'fun, a repris Ranger. C'est mieux que les 16 à Chaudière, même si ça a été une belle course. À Mirabel, on n'a jamais de misère à avoir plusieurs bolides.»

Alex Tagliani sera à Mirabel. Particulièrement sur circuit routier, les duels Ranger-Tag sont particulièrement intéressants.

Ranger est actuellement deuxième au classement de la série canadienne de NASCAR. Il accuse six points de retard sur la recrue Cayden Lapcevich, un Ontarien âgé de seulement 16 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer