Wozniak participera enfin au Challenger de Granby

En 2009, Aleksandra Wozniak était classée 21e au... (Archives Le Soleil)

Agrandir

En 2009, Aleksandra Wozniak était classée 21e au monde. Mais elle a été tenue loin du court plus souvent qu'à son tour au cours des dernières années en raison d'une blessure et puis une autre.

Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) La Voix de l'Est a appris qu'Aleksandra Wozniak participera au 21e Challenger Banque Nationale de tennis, qui aura lieu du 30 juillet au 7 août sur les courts de Tennis Granby.

Aleksandra Wozniak... (photo Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

Aleksandra Wozniak

photo Archives La Presse

Eugène Lapierre puis Alain Faucher n'ont eu d'autre choix que de confirmer l'information obtenue par l'auteur de ces lignes.

«Nous sommes très heureux, c'est clair, a expliqué Lapierre, directeur du tournoi. Aleksandra ne l'a pas eu facile au cours des dernières années et le timing pour Granby est parfait pour elle. Nous allons l'accueillir comme il se doit.»

La Blainvilloise a été classée 21e au monde. C'était en juin 2009. Mais elle a été tenue loin du court plus souvent qu'à son tour au cours des dernières années en raison d'une blessure et puis une autre. Une blessure à l'épaule droite, subie en 2014, l'a longtemps contraint à l'inactivité, ce qui explique son 474e rang mondial.

«Aleksandra a 28 ans et elle clame haut et fort qu'elle n'en a pas fini avec le tennis, a repris Lapierre. Elle veut revenir en force, elle veut reprendre sa place dans l'élite de son sport. J'aime son attitude.»

Wozniak, qui vise un retour dans le top-25, a récemment perdu au premier tour du prestigieux tournoi de Roland-Garros, disputé en France.

En 2008, elle est devenue la toute première Québécoise à remporter un tournoi de la WTA alors qu'elle a triomphé à Stanford, en Californie. Elle a amassé quelque deux millions$ en bourses depuis le début de sa carrière.

«Il y a quelques mois, j'ai demandé à Sylvain Bruneau (le capitaine de l'équipe canadienne de la Fed Cup) si Aleksandra pourrait être intéressée à jouer à Granby, a raconté Lapierre. Il m'a dit qu'il allait lui en parler, que Granby est un bon tournoi, bien organisé, et que l'idée pourrait lui plaire. Je suis très content de sa réponse!»

Wozniak a déjà reçu une invitation pour le tournoi de la Coupe Rogers, dont le volet féminin a lieu à Montréal cette année. Cet été, elle entend aussi participer aux tournois de Washington et de Stanford, d'autres événements importants. Et à travers tout ça, elle fera Granby.

Des athlètes qui sont passés par Granby dans l'espoir de relancer leur carrière, il y en a eu plein au fil des ans. Le plus bel exemple est probablement le Belge Xavier Malisse, de passage en 2009, qui était glissé au 235e rang mondial à la suite d'une série de blessures après avoir été dans le top-25. Malisse a remporté le Challenger et, deux ans plus tard, il réintégrait le top-25.

Faucher: «Une grande nouvelle»

Président et directeur général du Challenger, Alain Faucher a parlé d'une grande nouvelle.

«Les amateurs de tennis de Granby apprécient le talent des joueurs et des joueuses venus de partout, mais ils ont toujours un faible pour les athlètes de chez nous, a-t-il dit. Aleksandra a fait partie des meilleures joueuses au monde, ce n'est pas n'importe qui. Oui, c'est une grande nouvelle!»

Me Faucher, qui était très réticent à confirmer l'information obtenue par La Voix de l'Est au départ, a admis que Wozniak se retrouvera sur l'affiche promotionnelle du tournoi, qu'on devrait voir partout en ville bientôt.

Une conférence de presse est prévue pour la mi-juillet. C'est alors qu'on connaîtra l'identité des joueurs et des joueuses qui participeront au Challenger. On sait déjà que les juniors Félix Auger-Aliassime et Charlotte Robillard-Millette seront à Granby. Eugène Lapierre a aussi affirmé que le vétéran Frank Dancevic, trois fois champion du tournoi, sera de retour.

«Le changement de dates (le tournoi n'aura jamais été présenté aussi tard que cette année) ne fait pas l'affaire de tous, mais je pense qu'il nous amènera de belles surprises», a laissé tomber Lapierre, sans vouloir aller plus loin.

Le Challenger aura notamment lieu après le tournoi de la Coupe Rogers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer