Les Castors ont rendez-vous avec les Expos de Sherbrooke

Steve Green affrontera les frappeurs des Expos de... (Julie Catudal, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Steve Green affrontera les frappeurs des Expos de Sherbrooke mercredi soir.

Julie Catudal, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Acton Vale) Les Castors d'Acton Vale, qui affrontent les Expos de Sherbrooke au stade Léo-Asselin mercredi soir, montrent un dossier de six victoires et sept défaites. Les Castors qui jouent pour une moyenne inférieure à ,500, c'est plutôt rare...

«C'est pas compliqué, nos lanceurs ne lancent pas comme ils en sont capables et notre défensive commet trop d'erreurs, des erreurs mentales plus souvent qu'autrement, laisse tomber le joueur-gérant Steve Green. Je n'aime pas notre fiche et il est temps de commencer à jouer du bon baseball...»

L'ancien des ligues majeures a pointé du doigt ses lanceurs partants.

«Les gars ne nous donnent pas suffisamment de manches et, par conséquent, nos releveurs travaillent trop fort. Étienne Saint-Amand ne l'a pas toujours eu facile dernièrement, mais il nous donne des manches. Il faut que nos partants nous donnent cinq ou six bonnes manches de qualité.»

Green sera au monticule face aux Expos. En raison d'un mal de dos, il n'a lancé que 15 manches jusqu'ici. Sa fiche est d'une victoire et une défaite.

«Je dois montrer l'exemple. Ça fait partie de mes responsabilités en tant que joueur-gérant.»

À l'opposé, Green n'a rien à redire sur les performances de son offensive, qui enregistre une moyenne supérieure à sept points par match. Avec une moyenne de ,568, Jonathan Lussier, acquis de Saint-Jérôme pendant la saison morte, mène la charge.

«Il nous reste encore une vingtaine de matchs à jouer et je continue à avoir confiance en notre personnel. Mais il faut s'y mettre.»

Un dernier point chicote Green: le taux d'absentéisme au sein de son équipe.

«On fait du baseball senior. Et quand un gars me dit qu'il sera absent de telle date à telle date en raison de vacances en famille, je comprends. Mais quand un gars m'appelle à la dernière minute pour me dire qu'il doit passer un tour, j'aime moins ça. À Acton Vale, on a toujours été fiers de dire que nos joueurs prennent les choses au sérieux et on aimerait que ça reste comme ça!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer