Les Guerriers alignent trois victoires

Les Guerriers junior élite  ont battu la formation... (Julie Catudal)

Agrandir

Les Guerriers junior élite  ont battu la formation U-18 de l'Académie de baseball du Canada à trois reprises ce week-end. Les Granbyens n'avaient pas encore connu une telle séquence depuis le début de la saison.

Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Après un premier gain face à cette même équipe vendredi soir, les Guerriers junior élite ont balayé (5-3 puis 17-10) la formation U-18 de l'Académie de baseball du Canada, samedi dans le cadre d'un programme double tenu au stade Napoléon-Fontaine. Les Granbyens ont ainsi enregistré trois victoires consécutives pour la première fois de la saison.

Des performances qui rassurent l'état-major de l'équipe, une semaine après la démission du gérant Marc Labbé. «Ça fait du bien honnêtement», commente l'entraîneur Martin Jacques, qui mène maintenant la barque en compagnie de Deibis Gomez et de Yannick Parent. Ça a vraiment été du travail d'équipe. Les gars ont été solides à toutes les positions.»

Si le chapeau de gérant est officiellement porté par Gomez, Jacques soutient que les trois hommes travaillent en étroite collaboration. Selon lui, la transition a été facilitée par l'arrivée du vétéran Malcolm Gardner, acquis du Rocket de Coaticook le week-end dernier. «Malcolm est toujours positif dans l'abri. Les gars se rassemblent autour de lui.»

En dents de scie

Les Guerriers ont néanmoins joué avec le feu lors du premier match à l'horaire samedi.

Les locaux ont d'abord réussi une poussée de trois points dès leur premier tour au bâton, alors qu'un triple de James Grondin a notamment permis à deux coéquipiers de croiser le marbre. Après les coups sûrs productifs de Maxime Beaudoin et de Jonathan Cardin, Granby menait même 5-0 après quatre manches complètes de jeu.

Utilisé comme lanceur partant, Fernando Fernandez a toutefois connu des ennuis à partir de la sixième manche. Le gaucher a permis aux visiteurs de marquer trois points, avant de céder sa place à David Gauthier. L'homme à tout faire des Guerriers a provoqué les trois derniers retraits de la rencontre, complétant ainsi le sauvetage.

Festival offensif

La seconde rencontre n'a pas tardé à se transformer en véritable festival offensif. À vrai dire, le pointage était déjà de 8-8 au terme de la manche initiale! «On perdait 8-0, mais les gars sont retournés au bâton et ils n'ont jamais lâché», souligne Martin Jacques.

L'égalité a persisté jusqu'à la mi-match, les Granbyens parvenant à freiner l'attaque adverse tout en continuant de marquer à profusion.

L'essentiel du mérite revient aux releveurs Gabriel Morin et Guillaume Beaudry, qui n'ont permis aucun point lors des quatre dernières manches. Morin a été crédité de la victoire, tandis que Beaudry a enregistré un sauvetage.

De nombreux joueurs se sont aussi signalés à la plaque dans cette victoire de 17-10, notamment Sébastien Léger (3 coups sûrs, 4 points produits), Mathieu Deschenes (2 cs, 4 pp) et Beaudoin (2 cs, 3 pp).

Malgré cette série de victoires inédite, les Guerriers occupent toujours le dernier rang de la section Uniprix en vertu d'une fiche de 9 victoires et 21 revers. Les Granbyens affronteront les Ducs de Longueuil (11-12) sur la route lundi soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer