Coupe des Amériques: une tradition estivale à Sutton

Entre 200 et 300 cyclistes sont attendus pour... (Fournie par Pierre Surprenant)

Agrandir

Entre 200 et 300 cyclistes sont attendus pour la 33e édition de la Coupe des Amériques qui aura lieu à Sutton les 2 et 3 juillet.

Fournie par Pierre Surprenant

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Maxime Massé
La Voix de l'Est

(Sutton) Entre 200 et 300 cyclistes débarqueront dans les rues de Sutton et des villes environnantes les 2 et 3 juillet prochain à l'occasion de la 33e édition de la Coupe des Amériques.

La compétition réservée aux cyclistes maîtres âgés de 30 ans et plus accueille année après année des centaines de coureurs provenant du Québec, de l'Ontario et des États-Unis.

«Il y a toujours entre 200 et 300 participants et on s'attend à environ la même chose cette année. Il y en a beaucoup qui reviennent d'été en été. Certains y participent depuis dix ans. On prévoit aussi accueillir plusieurs nouveaux coureurs», note Micheline Côté qui siège au comité organisateur.

Selon elle, la notoriété de l'événement qui est devenu une tradition estivale à Sutton, le beau paysage de la région, mais surtout la qualité de l'organisation sont les trois raisons qui expliquent la longévité de cette épreuve cycliste.

«C'est un événement qui a une certaine qualité d'organisation et qui se déroule dans un environnement que les cyclistes connaissent puisque Sutton est une destination vélo. Il y a aussi le fait qu'il a très peu de courses maîtres à travers la province. La Coupe des Amériques est la plus ancienne au Québec», indique Mme Côté.

La course de trois étapes est en effet sanctionnée par la Fédération québécoise des sports cyclistes. Cela implique beaucoup d'organisation, notamment la tenue de tests antidopage et la vérification des vélos au contre-la-montre. Des bénévoles sont même chargés de balayer les accotements et les entrées de maison avant chaque épreuve.

«Ça demande énormément de logistique. On a besoin de nombreux bénévoles pour accompagner les coureurs. Le dimanche, il y a plusieurs départs et on doit avoir une auto ouvreuse, une voiture de dépannage et une voiture de patrouille pour chaque catégorie», précise Mme Côté.

Trois étapes

La course comprend trois phases, soit un contre-la-montre de 13,2 km et une courte course de 17,5 km le samedi ainsi qu'une longue course sur route de 108 km le dimanche. Les participants circuleront à travers les villes de Sutton, Abercorn, Frelighsburg, Dunham, Bedford et Saint-Armand.

Chacune des épreuves doit être complétée à l'intérieur d'un délai pour avoir le droit de prendre part à l'étape suivante. Les gagnants seront ceux qui auront obtenu le meilleur temps cumulatif au terme des trois étapes.

En plus des bourses remises aux vainqueurs, on retrouve une nouveauté cette année: l'événement «Mes photos de la Coupe» qui permet de participer au tirage d'un panier de produits locaux de 100 $ si le coureur prend un minimum de 10 photos de cette 33e édition.

Les cyclistes maîtres peuvent profiter d'un rabais s'ils s'inscrivent avant le 18 juin, mais la période d'inscription est ouverte jusqu'au 30 juin à midi. Les organisateurs n'espèrent plus maintenant que le soleil soit de la partie, même si les nuages sont loin de les effrayer.

«Sur 32 ans, on a eu des week-ends extraordinaires, des week-ends très froids, d'autres avec de la pluie, mais nos coureurs sont habitués de performer dans diverses conditions, car ils font énormément de kilomètres. Ce n'est pas ça qu'il leur fait peur, mais on a quand même envoyé 250 demandes de beau temps dans l'univers», souligne Mme Côté en riant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer